Default profile photo

17 Novembre 2019 | 19, Heshvan 5780 | Mise à jour le 13/11/2019 à 17h43

Rubrique Culture/Télé

Koulam Radio : la nouvelle radio juive 2.0

Cofondée par Guy Rozanowicz et en ligne depuis le 1er septembre, Koulam Radio entend reprendre les bonnes recettes d’antan avec les moyens techniques d’aujourd’hui.

Pas besoin de chercher sa fréquence sur la bande FM ni de savoir dans quelle ville elle émet : Koulam Radio se trouve sur le web (koulam.fr) et via ses applications Appstore et Google play. 

Depuis le 1er septembre, cette nouvelle venue dans le paysage médiatique communautaire fait ainsi entendre sa voix. À l’origine de sa création se trouvent Charlie Touati, Laurent Azoulay et Guy Rozanowicz. Ce dernier raconte : « Après avoir cofondé Radio J dans les années quatre-vingts, animé bénévolement l’émission de la ligne ouverte tous les dimanches après-midi depuis toutes ces années, je n’étais pas d’accord avec la façon dont les repreneurs de la radio [Marc Eisenberg notamment et Dov Zerah le nouveau président - ndlr] souhaitaient voir évoluer cette ligne ouverte. Mon service à la radio s’est ainsi arrêté au mois d’avril et depuis, nous cherchions un moyen de poursuivre cette belle relation avec les auditeurs qui, tout au long de ces années, avaient trouvé un moyen d’expression ». 

Une expression ô combien retrouvée puisque c’est désormais du lundi au jeudi (à 18 heures) que les auditeurs auront la possibilité de prendre la parole, via le répondeur qui leur sera dédié. Guy Rozanowicz reprendra quant à lui les commandes de son émission telle qu’il la menait sur Radio J, tous les dimanches, de 16 à 18 heures. 

Quant à la programmation de Koulam, elle sera composée à la fois de musique, de journaux et de chroniques. Outre les flashs d’information toutes les heures et les journaux en direct d’Israël, des personnalités communautaires s'exprimeront de manière régulière chaque semaine. Claude Barouch tous les dimanches, Shmuel Trigano les lundis, Guy Millière les mardis, Jacques Kupfer les mercredis, Fabien Belhassen les jeudis et, enfin, le grand rabbin de France Haïm Korsia, les vendredis. 

« Aujourd’hui, 52% des 25-50 ans privilégient la radio numérique par rapport aux ondes hertziennes », rappelle encore Guy Rozanowicz, pour qui la façon dont émet Koulam radio permettra aussi de toucher un public à l’international. De quoi créer du lien communautaire et permettre de stimuler l’expression de chacun.  

Toute reproduction, totale ou partielle, de ce site ou d’un ou de plusieurs de ses composants, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse de son créateur, et interdite, (…) une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

Powered by Edreams Factory