Default profile photo

23 Octobre 2019 | 24, Tishri 5780 | Mise à jour le 18/10/2019 à 12h54

Rubrique France/Politique

Affaire Balkany : La communauté de Levallois solidaire de son maire

Patrick Balkany a toujours entretenu un grand lien de proximité avec tous ses administrés. (DR)

Si l’incarcération immédiate du maire de Levallois-Perret a abasourdi ceux qui étaient devant leur télévision vendredi 13 septembre pendant l’énoncé du verdict, elle a bouleversé davantage encore ceux qui le côtoient dans sa ville depuis de nombreuses années.

« Il va nous manquer à Kippour. Je crains qu’il soit toujours incarcéré d’ici là », déplore d’emblée Samy Sultan, le président de la communauté juive de Levallois-Perret à qui l’on a demandé de réagir à la condamnation assortie de l’incarcération immédiate de Patrick Balkany. « On respecte bien entendu le travail et les décisions de la Justice, précise toutefois le responsable communautaire, mais on est abasourdi par la sévérité de cette décision. Certains sont immédiatement conduits en prison, d’autres non malgré leurs nombreuses condamnations, c’est troublant… ».

Réélu plusieurs fois maire de Levallois-Perret avec une majorité absolue atteinte dès le premier tour des municipales, Patrick Balkany a toujours entretenu un lien de proximité avec ses administrés. « Il est constamment présent à nos côtés comme auprès de toutes les communautés religieuses de la ville », rappelle encore Samy Sultan, qui reconnaît et salue aussi l’implication du maire dans le projet de construction du futur Centre communautaire juif de Levallois. 

Les travaux qui commenceront après les fêtes de Tichri, devraient aboutir à l’ouverture d’un centre de 2200 mètres carrés. De quoi répondre à la demande communautaire qui, depuis plus d’une quinzaine d’années, se redéploye sur l’Ouest parisien et sa proche périphérie. Depuis le transfert de Patrick Balkany à la prison de la Santé, un livre de soutien a été ouvert à l’entrée de la mairie de Levallois-Perret. Les Levalloisiens ont dû faire la queue avant de pouvoir y apposer leur message de solidarité. 

« Nous lui avons nous aussi exprimé notre amitié, notre soutien et notre solidarité, ainsi qu’à son épouse Isabelle et à l’ensemble du conseil municipal », indique encore Samy Sultan. « Le rabbin de notre ville Chalom Lellouche qui est également aumônier des prisons, entend lui rendre visite dès qu’il y sera autorisé ».  

En dépit des faits reprochés à Patrick Balkany et pour lesquels il est condamné aujourd’hui, ce soutien affiché s’explique peut-être aussi par le torrent d’insultes antisémites qu’il a entraîné sur les réseaux sociaux.


Toute reproduction, totale ou partielle, de ce site ou d’un ou de plusieurs de ses composants, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse de son créateur, et interdite, (…) une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

Powered by Edreams Factory