Default profile photo

14 Décembre 2019 | 16, Kislev 5780 | Mise à jour le 13/12/2019 à 11h26

Rubrique Culture/Télé

Un bouquet de Kol Nidré

Dans sa collection Classiques, l'Institut européen des musiques juives a produit avec ses partenaires l'opus « Kol Nidré, nouvelles visions »

Cet enregistrement présente dix versions différentes de la mélodie incontournable de Kippour et qui a tant inspiré. Il est accompagné d'un riche livret bilingue anglais qui présente les compositeurs et interprètes. Hervé Roten, directeur de l'IEMJ (Institut européen des musiques juives), retrace l'histoire de ce chant. Il rappelle, par exemple, qu'il était interprété en doublage par Yossele Rosenblatt dans le premier film parlant de 1927 « The Jazz Singer ». Ce choix est un voyage à travers différents modes musicales : en guitare solo avec Liat Cohen pour la version de Sid Robinovitch (Canada), en improvisation piano par Denis Cuniot ou encore composé pour piano et violoncelle par Jean-François Zygel. Parmi les soutiens de cette perle rare la Fondation Rothschild, Irène et Jacques Darmon ou encore l'Alliance israélite universelle. 

A écouter très vite. 


« Kol Nidré, Nouvelles versions » édition IEMJ.

Powered by Edreams Factory