Default profile photo

15 Décembre 2019 | 17, Kislev 5780 | Mise à jour le 13/12/2019 à 11h26

Rubrique Culture/Télé

David Krakauer & l’Abraham Inc : « J'espère transmettre à travers ma musique un message de tolérance et de compassion »

(DR)

Maître incontesté de la jeune génération de la clarinette, David Krakauer construit avec finesse et conviction ses projets. Parmi eux, l’orchestre Abraham Inc avec lequel il sort un nouvel opus qu’il présente en tournée*. Rencontre

Actualité Juive: Votre carrière est riche et pleine de surprises. De la clarinette classique, vous passez au mode klezmer  que vous modifiez allègrement avec « Klezmer Madness ». Vous aimez bousculer les habitudes ?

David Krakauer : Ce n’est pas une question de bousculer les habitudes, mais mon désir d’explorer.  


A.J.: Puis, vous créez l’orchestre Abraham Inc, que vous codirigez avec Socalled qui fait du hip-hop et Fred Wesley du funk. Alors comment définiriez vous la musique du groupe ?

D.K. : Le son entier d’Abraham Inc est imprégné de musique juive et de musique afro-américaine. C’est un véritable lieu de rencontre culturelle. Fred Wesley, Socalled et moi-même avons travaillé à la création de cette musique, nous avons beaucoup appris les uns des autres et toutes les œuvres que nous réalisons sont le reflet de ce partage profond.


A.J.: Aujourd’hui vous sortez « Together we stand »*, 2ème album de l’orchestre.C’est un titre fort ! 

D.K. : Après l’interdiction, en 2017, de l’entrée des musulmans aux Etats-Unis un concert de soutien à l’Union américaine pour les libertés civiles a été organisé auquel j’ai participé avec ma partenaire pianiste Kathleen Tagg, ainsi que Abraham Inc qui partage ces convictions. Pour cette soirée, Fred Wesley, Socalled et moi-même avons composé une nouvelle musique traitant des problèmes d'intolérance et de racisme qui sévit aux États-Unis et dans le monde entier. C’est notre devoir. Ce concert et la nouvelle musique ont donné naissance à notre nouveau CD. «Together We Stand», de Fred Wesley, dit à quel point il est puissant de rassembler toutes sortes de personnes pour des efforts constructifs, positifs et pacifiques. La berceuse « Charlottesville » de Socalled est une réaction au rassemblement honteux néo-nazi (et au meurtre) à Charlottesville, en Virginie. Ma composition « The News Keeps Babblin’ On » est un commentaire sur le fait que l’information se poursuit comme si de rien n’était alors que le monde entier se trouve au milieu d’une immense prise de pouvoir perpétrée par les ultra-riches et l’extrême droite.  


A.J.: Le 15 octobre vous jouez* à La Cigale au Festival Villes des musiques du monde, dont le thème est, cette année « Nos Amériques ». Vous ne semblez pourtant pas bien vous y sentir en ce moment… 

D.K. : D’une part la lutte contre le terrorisme est une chose. Mais il me semble évident par exemple que l’interdiction des musulmans n’est qu'un prétexte pour diviser les gens en attisant la peur !! (Diviser et conquérir). Ensuite, j’ai écrit des mots pour la première fois de ma vie parce que je me sentais obligé de réagir à la folie d’aujourd’hui. « The Hippies Were Right » pose la question, "Pourquoi n’avons-nous pas écouté le message de la fin des années 1960 qui appelait à une paix mondiale significative et à un véritable engagement en faveur de la dépollution de l’environnement ? » 


A.J.: Nous venons d’accueillir l’année 5780 pour Roch Hachana et nous apprêtons à passer Kippour. Des vœux à partager ?

D.K. : C’est une période de grande réflexion sur la manière dont nous pouvons mieux faire en tant qu'êtres humains dans le monde. J'espère que notre message inspirera les personnes pour continuer à pratiquer la tolérance et la compassion. l


Label bleu : « Together We Stand », Label bleu – Extrait de tournée : 10 octobre Amiens Maison de la Culture ; 11/10  St Quentin en Yvelines ; 12/10 Le Havre ; 15/10 Paris; La Cigale ; 16/10 Clermont-Ferrand ; 18/10 Coutances ; 26/10 Aix-en-Provence.





Powered by Edreams Factory