Default profile photo

22 Novembre 2019 | 24, Heshvan 5780 | Mise à jour le 20/11/2019 à 18h20

Rubrique Monde juif

Slovénie : Fermeture de l’unique synagogue de Ljubljana

(Wikipedia)

En raison de l’état catastrophique du bâtiment, la synagogue de Ljubljana a dû être fermée pour une période indéfinie.

La seule synagogue de Ljubljana, la capitale de la Slovénie, qui abrite, aussi, un musée juif, une bibliothèque et un centre culturel, a fermé ses portes juste après la fin de Yom Kippour. Et ce, pour une durée indéterminée. Selon le directeur de ce complexe, Robert Walti, cette fermeture s’explique par « les risques potentiels » que fait courir à ceux qui le fréquentent l’état de dégradation avancée du bâtiment. 

Dès la fin des fêtes, devraient débuter les travaux de rénovation les plus urgents, à savoir ceux qui concernent la façade et la toiture de ce lieu de culte. En fait, une restauration totale du site (que les experts disent quasiment obligatoire) coûterait environ un million d’euros. Or, jusqu’à aujourd’hui, seuls les fonds pour lesdits travaux d’urgence ont été trouvés. C’est pour cette raison, explique Robert Walti, qu’il est impossible de dire quand ce centre, ouvert en 2013 dans le centre historique de la ville, pourra fonctionner à nouveau. 

A noter que ceci ne devrait poser de problème qu’à une nombre restreint de juifs locaux. En effet, la population juive totale du pays est estimée à environ 400 et 600 personnes (dont la plupart vit dans la capitale). Et seulement 130 d’entre elles sont membres officiels de la communauté slovène. Qui a connu son âge d’or  au Moyen âge avant d’être expulsée de Slovénie en 1515. 

Powered by Edreams Factory