Default profile photo

08 Décembre 2019 | 10, Kislev 5780 | Mise à jour le 04/12/2019 à 18h11

Rubrique Communauté

Muriel Touaty : « La rencontre des écosystèmes français et israélien »

(DR)

« L’homme au cœur de son e-environnement » : c’est sur ce thème qu’aura lieu la 17e journée annuelle du Technion-France, que nous présente sa directrice générale Muriel Touaty. Elle sera organisée le 11 décembre à la Maison de la Chimie avec un concert de jazz du Quartet de Paris Sciences et Lettres, en clôture.

Actualité Juive : « L’homme au cœur de son e-environnement ». De quoi s’agit-il : quel est ce thème que vous développerez toute la journée ?

Muriel  Touaty : La transition numérique est en train de glisser vers une véritable révolution technologique qui impacte tous les secteurs  d’activités et qui redéfinissent la place de l’Homme dans son environnement. Le 11 décembre, nous parlerons donc de green tech/clean tech et de ces transitions écologiques dans l’ère numérique. De cités plus mobiles et moins polluées, de nourriture propre avec des start-up dans le domaine de la pollinisation et de la viande cellulaire, de la santé et du bien-être pour mieux guérir. Nous penserons aussi aux nouvelles méthodes d’éducation qui nous entraînent à repenser la fibre entrepreneuriale. Il sera question de leadership, de talent, de convictions et même d’insolence positive devant des investisseurs ! Comme à chaque fois, nous sommes dans de l’humain et chaque sujet sera abordé sous cet angle et celui du progrès social. J’ai articulé les tables-rondes en cassant la verticalité. J’aime dissocier les fonctions et les thématiques et réunir sur un même plateau la petite start-up avec le grand capitaine d’industrie… 


A.J.: Industriels, patrons du CAC 40, étudiants, journalistes, chercheurs, vous accueillerez toutes ces personnes avec bien sûr une grande délégation du Technion. Quel est le sens de cette journée ? 

M.T. : Elle a pour but d’être un point de rencontres et d’échanges entre les écosystèmes français et israélien pour qu’ils construisent ensemble des partenariats industriels et académiques, vecteurs de valeur ajoutée et de progrès. Le Technion- France crée l’événement depuis  17 ans car le Technion vit au rythme des problématiques scientifiques et technologiques ancrées dans l’ère du temps. C’est véritablement je crois la force du Technion- France d’avoir réussi à s’imposer comme le référent de l’écosystème israélien. C’est dans cette voie que j’ai développé le « bébé » avec toute mon équipe, en mettant en avant cet Israël rationnel et pragmatique qui a tant à partager du point de vue de ses recherches mais aussi de sa culture et sa façon de raisonner. Penser l’application pratique de la recherche, c’est vraiment l’ADN du Technion, son disque dur et nous avons réussi à l’imposer. 


« Un showroom de 45 start-up »


A.J: Vous renouvellerez l’expérience du « Connected Lab »le 11 décembre, c’est en effet une expérience. Expliquez-nous. 

M.T. : Nous installerons un showroom de 45 start-up françaises et israéliennes qui raconteront leurs technologies à travers le facteur de l’humain. Elles seront dispatchées dans cinq espaces différents dédiés aux cinq sens… pour mieux arriver au sixième sens de l’intelligence émotionnelle et intuitive. Dans ces espaces, tout le monde pourra faire des démonstrations ludiques, ce sera comme une grande cour de récréation. 


(1)  Renseignements et réservations : 01.40.70.13.28 technionconnectedworld.org

Powered by Edreams Factory