Default profile photo

08 Décembre 2019 | 10, Kislev 5780 | Mise à jour le 04/12/2019 à 18h11

Rubrique Culture/Télé

Bernard Benyamin & Yohan Perez : « Après la lecture du Secret de la Ménorah, vous aurez envie de prendre le premier avion pour Rome… »

7 ans après le succès du « Code d’Esther », le duo d’enquêteurs Bernard Benyamin et Yohan Perez reviennent avec une nouvelle aventure : « Le Secret de la Ménorah ». Actualité Juive les a rencontrés pour leur poser 7 questions, 7 comme les 7 branches du Chandelier sacré.

Actualité Juive : Pourquoi avoir attendu 7 ans pour publier cette nouvelle enquête ?

Yohan Perez : Tout d’abord, la promotion du «Code d’Esther» nous a pris beaucoup de temps. Le livre a été traduit en une dizaine de langues (la version anglaise sort à la fin du mois pour le marché américain), nous avons beaucoup voyagé, nous avons commencé à travailler sur l’adaptation télévisuelle du livre, et pour ne rien vous cacher : nous étions à la recherche d’un thème aussi fort que le Code d’Esther pour nous lancer dans une nouvelle enquête.

Bernard Benyamin : Et le plus extraordinaire dans cette histoire, c’est que le thème du livre nous a été donné par un lecteur du Code … Un lecteur un peu spécial… Nous racontons du reste son histoire et comment il est intervenu sur le déclenchement de l’enquête dans le premier chapitre du livre.


A.J.: Comment classeriez-vous votre livre ? C’est un récit, une enquête ou un roman ?

B.B. : C’est une enquête et un récit. Tous les personnages du livre sont réels, nous les avons rencontrés et ils font partie intégrante de cette histoire. D’ailleurs, certains lecteurs sont partis à leur rencontre, comme à Rome avec Marco Misano, notre guide à la Chapelle Sixtine, ou à Jérusalem avec Yaël à la découverte des nouvelles salles des tunnels du Kotel.

Y.P. : Il faut souligner, à la différence du Code d’Esther, que nous nous sommes inspirés de l’écriture des séries américaines… Les choses vont plus vite, et il y a un certain nombre de rebondissements. Sans oublier l’apport de ce lecteur mystérieux (que nous avons surnommé Mr Nobody) dans le déroulement de l’enquête.


A.J.: Qu’est-ce qui vous a le plus marqué dans cette enquête ?

B.B. : Incontestablement, c’est le décodage de la Chapelle Sixtine et le pied de nez que Michel Ange a fait à l’Eglise Catholique… Je ne vous en dis pas plus … Je vous laisse découvrir ce chapitre… Après sa lecture, vous aurez envie de prendre le premier avion pour Rome afin de revisiter le Vatican avec un autre regard.

Y.P. : Bernard vous a parlé d’un lieu. Moi je vais vous parler d’un Homme avec un H majuscule, et ce sont les Tunisiens qui vont être contents :il s’agit du Rav Itshak Haïm Bokobza. Grand Rabbin de Tripoli dans les années 30, kabbaliste émérite, il va développer une relation privilégiée avec le roi Victor-Emmanuel III qui va lui permettre d’approcher la Ménorah…Vous allez découvrir une histoire passionnante, je ne vous en dis pas plus !


A.J.: Est-ce que cette enquête, après celle du Code d’Esther, a changé quelque chose dans votre vie ?

B.B. : C’est la question que l’on nous pose le plus souvent dans les conférences que nous donnons à travers toute la France. En étant pleinement sincère, je dirais que ces enquêtes m’ont troublé et qu’elles ont ébranlé mon cartésianisme naturel.

Y.P. : Elles n’ont fait que renforcer ma foi et confirmer que l’homme était tout petit devant la force et la richesse de nos écrits.


A.J.: Avez-vous un lien privilégié avec vos lecteurs ?

Y.P. : Depuis notre premier livre, nous avons toujours utilisé les nouvelles technologies afin de développer une relation privilégiée avec nos lecteurs. C’est le cas pour « le Secret de la Ménorah ». Nous mettons à disposition de nos lecteurs une page Facebook* permettant un certain nombre de choses : commander des livres dédicacés par les auteurs (pour ceux qui ne peuvent pas venir à nos conférences), nous poser des questions, annoncer ou organiser des conférences et accéder à des informations supplémentaires sur  notre enquête…


A.J.: Lequel de vos deux livres préférez-vous ?

B.B. : Dans une famille, on ne choisit pas entre ses deux enfants…

Y.P. : Je répondrai à cette question à la parution de notre troisième enquête (rires)


A.J.: Avez-vous vu la Ménorah ?

B.B. : et Y.P. : (en choeur) : La réponse se trouve à la dernière page du livre… 


Bernard Benyamin & Yohan Perez, Le Secret de la Ménorah, Editions First, 281 p, 19,95 euros

Powered by Edreams Factory