Default profile photo

08 Décembre 2019 | 10, Kislev 5780 | Mise à jour le 04/12/2019 à 18h11

Rubrique Culture/Télé

Procès d’un bourreau

John Demjanjuk est il Ivan le Terrible, le bourreau de Sobibor ?

Dans un documentaire qui attire commentaires et polémiques, Netflix retrace son histoire. Dans les années 80, ce « paisible retraité » de Cleveland est extradé en Israël pour y être jugé. Ce procès retracé avec des archives d’époque (1988) le condamne à mort, avant que la Cour Suprême ne suspende cet arrêt. Les preuves provenant du KGB notamment, il est relâché et retourne aux Etats-Unis. 

Le documentaire en 5 épisodes « une claque de 5 heures », d’après Télérama, retrace pas à pas dans un style direct l’ambiance de ce procès hors norme en Israël.  Le procès est très suivi et enflamme la société. L’avocat de la défense, le flamboyant Yoram Sheftel, devient un paria en Israël. Ce répit n’est que de courte durée car il est, à nouveau, accusé aux Etats-Unis, d’avoir exterminé près de 30 000 Juifs. Proche d’être extradé vers l’Ukraine, il est finalement jugé en Allemagne.  John Demjanjuk est reconnu coupable en 2011 de meurtre en tant que gardien de Sobibor. Il fait appel avant de mourir en 2012. Il est l’accusé d’un des derniers procès qui condamne un criminel de guerre nazi. 

Sur demande du gouvernement polonais, Netflix modifie le documentaire car la carte montrée dans le film ne montre pas les frontières polonaises qui avaient disparu pendant la Seconde Guerre mondiale ; la Pologne étant soumise à l’Allemagne nazie. La Pologne ne souhaite pas que soient montrés les camps de la mort sur une carte actuelle de la Pologne.

Ce procès sera filmé en intégralité ; les gros plans des victimes et des juges marquent le spectateur à jamais.

Powered by Edreams Factory