Default profile photo

08 Décembre 2019 | 10, Kislev 5780 | Mise à jour le 04/12/2019 à 18h11

Rubrique France/Politique

Listes communautaristes : le ni-oui ni-non de Macron

(Wikipedia)

Emmanuel Macron est contre l'interdiction des « listes communautaristes » aux élections municipales de mars prochain et la proposition de loi déposée en ce sens par Bruneau Retailleau, le président des sénateurs LR.

Cette proposition vise à empêcher la candidature de listes inspirées par des organisations islamistes qui ont fait leur apparition dans quelques villes de France lors des élections européennes de juin dernier. Le Président de la République a fait connaître sa position sur ce sujet lors du Congrès des Maires de France auquel il était invité. Pour autant, le chef de l'exécutif, qui prône le plus grand « pragmatisme » sur ce dossier, assure ne faire preuve d'aucun angélisme et promet de nouvelles mesures « contre le communautarisme » dans les semaines qui viennent . Selon lui, une telle interdiction n'aurait pas grande efficacité car les listes liées aux islamistes se présentent rarement « à visage découvert ».

Powered by Edreams Factory