Default profile photo

11 Décembre 2019 | 13, Kislev 5780 | Mise à jour le 04/12/2019 à 18h11

Rubrique Israël

Blue Flag

Les drapeaux des pays participant au Blue Flag sur la base d'Ovda dans le Sud du pays (DR)

« Le ciel d'Israël est de plus en plus sûr ». C'est l'un des messages que l'exercice aérien international Blue Flag, qui se déroule en ce moment dans le Nord d'Israël, adresse aux ennemis de l'Etat hébreu.

Et pas n'importe quel exercice. Non seulement il s'agit de l'exercice aérien le plus avancé jamais réalisé en Israël, et de plus, pour la première fois, un exercice international impliquera des avions de chasse furtifs, les F-15. 

4 pays y participent. L'Allemagne, l'Italie, la Grèce et les Etats-Unis. Alors que d'autres Etats sont présents pour observer de l'extérieur cet exercice qui durera douze jours et mettra en scène des scénarios de combat sol-sol, sol-air ou encore des offensives en territoire ennemi. Plusieurs dizaines d'avions et mille membres d'équipages aériens, techniques et administratifs y prennent part.

Pour le porte-parole de l'armée il s'agit du premier exercice international « 5ème génération » et il revêt une importance stratégique capitale dans le cadre des nouvelles menaces tangibles qui pèsent sur la région. C'est l'opportunité d'échanger savoir-faire et expérience mais surtout pour Israël d'exposer aux yeux de ses ennemis sa force aérienne avec pour message : vous feriez mieux de rester tranquilles. 

Powered by Edreams Factory