Default profile photo

08 Décembre 2019 | 10, Kislev 5780 | Mise à jour le 04/12/2019 à 18h11

Rubrique Monde juif

Etats-Unis : La vitalité de l’industrie cachère

31ème édition de la célèbre « Kosherfest » (Kosherfest)

La croissance du marché des produits cachers en Amérique se poursuit.

Selon les experts, l’industrie cachère aux Etats-Unis a connu une croissance d’environ 13% l’année dernière. Ce chiffre est, notamment, dû à une autre croissance: celle des orthodoxes américains hors de leurs villes de résidences traditionnelles. Comme, par exemple, à Houston, Las Vegas, Cincinnati ou Atlanta. « Ces nouvelles communautés constituées de jeunes adultes ont plus que compensé le déclin des plus anciennes communautés », souligne ainsi un distributeur. 

De plus, la croissance de petites communautés, telles celles de Providence, Austin ou Indianapolis pour ne citer qu’elles, a insufflé une nouvelle vie aux supermarchés cachers qui servent cette clientèle… Et a poussé les géants de la distribution américaine à proposer plus de produits cachers dans leurs centaines de supermarchés à travers le pays. Car, comme le dit un professionnel de ce secteur:« Vous leur donnez pour 30 dollars de produits cachers et ils vont dépenser 250 dollars de plus sur le reste de la nourriture qui se trouve dans nos rayons ».

Cette vitalité du marché cacher aux Etats Unis était aussi plus que sensible lors de la 31ème édition de la célèbre « Kosherfest », cette grande rencontre annuelle dédiée à la cacherout qui vient de se dérouler au « Meadowlands Convention Center » à Seacaucus (non loin de New York). En effet, y étaient présents 105 nouveaux producteurs cachers ainsi que 500 nouveaux produits avec, pour ces derniers, un petit accent mis sur le bio ou sur l’absence de gluten.


De nouvelles communautés


Pour ce qui est de cette « Kosherfest », il faut noter, en outre, que 21 pays, tels que la France, Israël ou la Grande Bretagne bien entendu mais aussi Dubai, le Sri Lanka ou la République Tchèque, ont exposé leurs produits. Et qu’une délégation est venue de Roumanie pour explorer de possibles ouvertures cachères pour une dizaine d’entreprises locales. 

Enfin, parmi les sociétés ayant été distinguées pour leur créativité dans divers domaines, se trouve « Au Bon Cake », créé il y a un an par une française, Nathalie Glazier. Celle-ci propose, aux Etats-Unis seulement pour le moment, une ligne de soixante emporte-pièces et autres décorations de gâteaux à thème juif.

Powered by Edreams Factory