Default profile photo

12 Décembre 2019 | 14, Kislev 5780 | Mise à jour le 11/12/2019 à 17h51

Rubrique Sport

Jeux olympiques : Israël affiche ses ambitions pour les Jeux de Tokyo

L’Etat hébreu enverra dans huit mois au Japon sa plus importante délégation. Avec des objectifs forcément revus à la hausse.

Lors du dernier rendez-vous olympique à Rio en 2016, Israël s’était déplacé au Brésil avec une délégation de 47 athlètes (dans 17 sports) ,soit son plus grand contingent jamais envoyé jusque-là.  Pour l’édition à venir à Tokyo (24 juillet-9 août 2020), le pays va presque doubler ses effectif avec        85 représentants dans 18 disciplines. « C’est un chiffre incroyable pour une nation comme Israël », s’est réjouie Vered Buskila, vice-présidente du Comité olympique israélien et ancienne championne de voile. 

La récente qualification de la sélection israélienne de baseball pour le tournoi olympique (une première) a donc permis d’ajouter 24 nouveaux athlètes dans la délégation. « C’est un rêve qui devient réalité », s’est félicité Peter Kurz, président de l’association israélienne de baseball. « C’était presque impossible à imaginer et pourtant le dévouement de l’équipe a fini par porter ses fruits ». 

Dernièrement qualifiée pour les Jeux de Tokyo, la talentueuse gymnaste israélienne Linoy Ashram (20 ans) est perçue par bons nombres d’observateurs comme celle qui pourrait décrocher une médaille. Tout comme la coureuse Lonah Chemptai Salpeter, la véliplanchiste Katy Spychakov et le judoka champion du monde, Sagi Muki. 

Pour le comité olympique israélien, le but est d’atteindre dix finales. “A Rio, nous en avions atteint 5. Nous voulons donc doubler ce chiffre. Notre challenge est de décrocher au minimum deux médailles. Israël n’a jamais gagné plus de deux médailles dans de mêmes Jeux. Alors peut-être que 2020 sera notre année”, conclut, optimiste, Vered Buskila.

Powered by Edreams Factory