Default profile photo

25 Janvier 2020 | 28, Tevet 5780 | Mise à jour le 23/01/2020 à 21h29

Rubrique Communauté

Etzel-Nou : des jeunes très motivés

Avigaëlle Nadjar (en blanc, au centre) et les jeunes d’Etzel-Nou. (DR)

C’est d’abord une histoire de partage et une envie de mettre de la lumière divine dans leurs vies. Il y a un an et demi, un groupe d’amis décide de passer chabbat ensemble, un vrai chabbat authentique ponctué des repas, des chants et des prières à la synagogue.

ous viennent d’horizons divers mais « à la fin de chabbat, nous avions tous fait le constat que nous avions passé un moment incroyable et que notre néchama avait vibré », explique Avigaëlle Nadjar. « Chabbat ensemble nous avait revigoré. On a eu envie de recommencer et de le faire goûter à d’autres ». 

Avec ses amis (Jonathan, Kevin, Franck, etc), la jeune femme invite une dizaine de personnes puis dix encore et dix de plus la semaine suivante. Jusqu’à se retrouver chez elle, dans le 17e. « On devait être 40 jeunes chez mes parents et pour que tous puissent avoir accès à un chabbat plein, à la fois financièrement et au niveau de la cacherout, j’ai décidé de m’occuper de tout : d’acheter la nourriture chez mon père à la Centrale des Produits Kasher (CPK) et de tout cuisiner ». 

Très engagée pour le hessed et le service aux autres, Avigaëlle Nadjar monte un groupe whatsapp. Les bases d’Etzel-Nou sont posées. Les jeunes se retrouvent désormais pendant la semaine. Des liens se créent et le groupe naît. Au fur et à mesure, chaque participant de chabbat ramène quelque chose et là encore, c’est Avigaëlle Nadjar qui tient le planning. Mais pour elle, « Etzel-Nou ce n’est personne en particulier : c’est un groupe de jeunes juifs engagés. On partage des joies, des expériences positives, des soirées, on va au restau, l’objectif est de faire se rencontrer les gens dans une atmosphère bienveillante et juive ». 

Pour Hanouka, Etzel-Nou prépare des animations culinaires et des échanges de cadeaux le dimanche 22 décembre. Des liens se développent encore entre les jeunes qui s’entraînent les uns les autres dans le renforcement de leur identité juive. Ils vont à des cours à la Relev ou à Saint-Mandé. Et se lient même avec d’autres groupes de jeunes comme « The Best Kif ». Logiquement, l’association Etzel-Nou vient d’être créée, présidée par Avigaëlle Nadjar. Et l’histoire continue. 


(1) Inscrivez-vous sur les listes d’Etzel Nou sur FB : Avigaelle Nad. Et 07.60.05.18.26.

Powered by Edreams Factory