Default profile photo

25 Janvier 2020 | 28, Tevet 5780 | Mise à jour le 23/01/2020 à 21h29

Rubrique Communauté

Gala de soutien

La communauté a répondu à l’unisson pour aider Actualité Juive

La salle comble des Salons Hoche pour soutenir Actualité Juive (Erez Lichtfeld)

En proie à de sérieuses difficultés financières qui le menacent de disparaître des kiosques, le journal a réussi sa soirée de mobilisation lundi 9 décembre aux salons Hoche à Paris en présence des principaux dirigeants communautaires, de ses amis et lecteurs.

« Sauvons Actu J. C’est une nécessité pour notre avenir ». Tel fut en substance le message distillé par les multiples intervenants de la soirée. Joël Mergui (président des Consistoires), Francis Kalifat (président du CRIF) , Ariel Goldmann (président du FSJU), Claude Barouch (président de l’UPJF), Meyer Habib (député de la 8ème circonscription), Béate et Serge Klarsfeld. (président des Fils et filles des déportés juifs de France)... Tous ont insisté sur le lien et le rôle essentiel qu’exerce le journal au sein de la communauté.  Absent physiquement, le grand rabbin de France Haïm Korsia avait tenu à ce que son propos soit relayé auprès de l’assistance: « Actualité Juive n’est pas un journal de la communauté. Il est Le journal de la communauté ».

Au premier étage des salons Hoche à Paris, l’atmosphère est à la fois bienveillante et chaleureuse. Malgré des transports publics en grande majorité paralysés par la grève, les invités se bousculent. On y croise l’humoriste Michel Boujenah et l’artiste Ilan Zaoui, de la troupe Adama. Non loin de là est assis le couple Klarsfeld, très attachés au traitement dédié dans les pages du journal à la mémoire juive. Ce soir-là, la communauté, les présidents et leurs représentants, regroupés comme une grande famille, se sont rassemblés et mobilisés pour tenter de sauver l’hebdomadaire fondé il y a 38 ans par le regretté Serge Benattar (zal). « 38 ans, un chiffre qui rappelle les 38 années d'errance du peuple juif dans le désert avant d'entrer sur la terre d'Israël. L'avenir du journal sera forcément prometteur », glissait Ariel Goldmann, citant son père, le grand rabbin Alain Goldmann, qu'il avait eu deux heures plus tôt au téléphone.


“ Des grands projets nous attendent ”


« L’objectif est d’arriver à collecter la somme de 150 000 euros », a d’emblée prévenu le chef d’orchestre de la soirée Charlie Touati, membre du comité de soutien qui s’est mis en place il y a seulement quelques semaines et dont font également partie Claude Barouch, président de l’association Connaissance du monde juif et d’Israël et de l’UPJF et Guy Rozanovitch, à la tête de la nouvelle radio juive Koulam.

Moment fort lorsque la directrice d’Actualité Juive est invitée à prendre la parole : « Depuis la disparition de Serge (zal) il y a 8 ans, j’ai continué notre mission avec conviction. Je ne pouvais pas laisser le journal s’échouer sans capitaine car l’information est une passion ». Et de poursuivre : « Me voilà aujourd’hui devant vous dans une position difficile à demander de l’aide et à tendre la main. Le pire cauchemar que j’aurais pu imaginer et pourtant… Actu J est en redressement judiciaire. Un plan de continuation a été élaboré et fera l’objet d’une étude sérieuse par le tribunal dans quelques jours. Celui-ci est construit sur la base d’économies importantes », a précisé Lydia Benattar.

« Je n’ai pas le droit, ni le temps de regarder en bas , on ne tombera pas. On a besoin de vous tous ce soir car on est une seule et unique famille. Ensemble, continuons la route que Serge (zal) nous a tracée. Il nous guide, nous observe de là-haut et nous aidera à relever les défis. De grands projets nous attendent et des épreuves aussi. Nous devons transformer en énergie la belle mobilisation de cette soirée ».

Une soirée qui s’est transformée en un magnifique élan de solidarité et de générosité. En un temps record, Charlie Touati énumère à un rythme effréné, comme un signe de victoire, le montant inscrit sur chacune des feuilles de promesses de dons qu’une dynamique équipe lui transmet. Tout le monde veut apporter sa contribution: des petits donateurs jusqu’aux grandes associations. Il est 23h30. L’écran géant rend son verdict: la somme de 150 000 euros est atteinte. « Un grand merci à vous toutes et vous tous », conclut, émue, Lydia Benattar. Les 300 personnes présentes autour de la directrice le sont tout autant.


Le journal Actualité Juive Lydia Benattar et son comité de soutien 

Remercient tous ceux qui ont participé et se sont mobilisés pour leur soirée de Gala du Lundi 9 Décembre 2019 aux Salons Hoche

Powered by Edreams Factory