Default profile photo

22 Septembre 2020 | 4, Tishri 5781 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Chabbat Haazinou - Chabbat Chouva : 19h06 - 20h09

Rubrique Culture/Télé

Le Mossad en séries

En Israël, comme dans le monde, depuis l’évolution de la qualité des séries où les plus grands du cinéma sont passés devant comme derrière la caméra, on découvre de bons scénarios mis en scène avec talent.

Parmi les récits israéliens, ceux liés à l’espionnage marchent le mieux. Récemment on a pu voir sur OCS « The spy » de Gideon Raff où Sacha Baron Cohen incarne Éli Cohen, le fameux espion israélien découvert par les autorités syriennes et pendu, alors qu’il avait infiltré les plus hautes sphères du pays. « False flag » sur Be tv pour sa saison 1 nous a cueillis avec l’enlèvement d’un ministre iranien à Moscou pour lequel on accuse le Mossad. La saison 2 reste dans la même veine. Côté séries documentaires « À ses yeux seulement : la politique de l'Institution » d’Amit Goren et Amir Oren, une série documentaire diffusée sur la chaîne israélienne « Yes », montre les difficiles relations entre le pouvoir politique et « L’Institution ». « Fauda saison 3 » pour 12 épisodes cette fois on retrouve la série culte à Gaza. Mais, rappelons-le, elle ne concerne pas le Mossad, mais le Shin-Beth, un autre des services secrets israéliens qui joue bien sûr sur les mêmes ressorts comme tout film d’espionnage. Les ventes à l’international des séries ont rapporté environ 335 millions de dollars en 2016. Et pour vous mettre en haleine, à venir : une série sur Netflix sur le terroriste Imad Mourniyeh du Hezbollah tué par un attentat à la voiture piégée à Damas, attribué à la coopération entre le Mossad et la CIA. Et Keshet International prépare une mini-série « Naplouse tué », sur les principales opérations de liquidation du Mossad et du Shin-Beth.

Powered by Edreams Factory