Default profile photo

27 Janvier 2020 | 1er, Shevat 5780 | Mise à jour le 27/01/2020 à 16h58

Rubrique Israël

1949-2019 : Le mossad gardien d'Israël

Il y a peu de mots hébreux qui soient compris partout dans le monde. Celui de "Mossad" en fait partie. De son nom complet "institut pour le renseignement et les opérations spéciales", le Mossad évoque depuis 70 ans l'audace, l'efficacité, la fiabilité d'un des services de renseignement considéré parmi les meilleurs du monde.

«Faute de direction, un peuple tombe; son salut réside dans la multitude de ses conseillers». La devise du Mossad, tirée du Livre des Proverbes, résume parfaitement son rôle. Fer de lance de la défense israélienne, le Mossad a vu le jour le 13 décembre 1949. Dans un pays immédiatement menacé sur ses frontières, il a été clair dès le début, que la sécurité était intimement liée à la compréhension et à l'anticipation des intentions de ses ennemis, proches et lointains.

Ses opérations sont extérieures et vont de la collecte d'informations à la diplomatie secrète en passant par les actions ciblées contre des objectifs ennemis. Le Mossad ne prend ses ordres que du Premier ministre. Jusqu'il y a une vingtaine d'années, même le nom de son chef, le «préposé», restait classé défense et on ne connaissait de lui que l'initiale de son prénom. 

C'est en 1956 pour que les grandes puissances découvrent les aptitudes des services israéliens, quand ils sont les premiers à révéler le discours secret prononcé par Nikita Khrouchtchev contre les crimes de Staline, qu'ils transmettent à la CIA. En 1960, le Mossad stupéfie le monde entier en retrouvant le criminel nazi Adolf Eichmann, caché en Argentine et en le ramenant secrètement en Israël où il a pu être jugé et exécuté pour l'extermination de 6 millions de Juifs.


Anticipation des intentions


Car le Mossad n'est pas seulement une organisation dédiée à la sécurité d'Israël. Il a également une mission à l'égard de l'ensemble du peuple juif et intervient notamment pour secourir ou exfiltrer des communautés en danger. Il l'a fait dans les pays arabes, mais aussi à la fin des années 80 pour les Juifs d'Ethiopie.

Le Mossad répartit ses opérations entre plusieurs départements différents, sous le commandement de deux directions : l'une opérationnelle et l'autre logistique. Ces services traitent notamment de la coopération avec les autres services de renseignements, la collecte d'informations, des opérations d'élimination, de la surveillance électronique et informatique, ou encore du traitement et de l'analyse stratégique. Le Mossad a même créé en 2017 son propre fonds d'investissement dans des start-up israéliennes, pour y puiser directement les innovations technologiques dont il a besoin. 

Powered by Edreams Factory