Default profile photo

03 Avril 2020 | 9, Nisan 5780 | Mise à jour le 02/04/2020 à 20h28

Rubrique Israël

Mise en exploitation du gisement gazier Léviathan

(DR)

La production commerciale du gaz naturel provenant de ce gigantesque champ gazier devrait commencer avant la fin de l’année, les derniers obstacles ayant été balayés.

C'est une nouvelle ère qui va s'ouvrir pour l'économie israélienne avec la mise en exploitation de l'énorme gisement gazier Léviathan, qui doit commencer dans les prochains jours. L'afflux de carburant devrait représenter un tournant économique pour le pays, assurant son indépendance énergétique et favorisant le développement de ses exportations et le renforcement de ses liens avec les pays voisins. 

La société Noble Energy, chargée d'exploiter ce gisement, avait initialement prévu d’installer la plateforme de traitement du champ Leviathan à proximité des puits, situés à 125 km à l’ouest de Haïfa. Mais le gouvernement a pris la décision de la construire à seulement 9,7 km du rivage, à la demande des responsables de la Défense.

Redoutant une aggravation de la pollution, plusieurs localités de la région côtière située au sud de Haïfa ont demandé l'arrêt de la phase-pilote de mise en service de la plateforme Léviathan et de ses gazoducs. 

Après avoir ordonné une suspension provisoire de ces tests, le 17 décembre, le tribunal de Jérusalem a autorisé deux jours plus tard la reprise des essais. Le juge a estimé que les plaignants n’avaient pas présenté de témoignages suffisamment convaincants pour réfuter les avis des experts consultés par l’État, qui jugent le test sans danger. Un second recours, déposé par une association environnementale, a également été rejeté. 

Powered by Edreams Factory