Default profile photo

05 Juillet 2020 | 13, Tammuz 5780 | Mise à jour le 05/07/2020 à 07h53

Jeûne du 17 Tamouz : 03h25 - 22h45

Rubrique Monde juif

Allemagne : Le retour des aumôniers militaires

La ministre de la Défense, Annegret Kramp-Karrenbauer (Wikipédia)

Suite à une décision de la chancelière, Angela Merkel, il y aura bientôt des aumôniers juifs dans l’armée allemande.

Voici presque cent ans qu’il n’y avait plus d’aumôniers juifs dans la Bundeswehr. Cela ne sera plus le cas, désormais, puisque, la semaine dernière, le gouvernement allemand a décidé d’accepter la proposition du Conseil Central des Juifs d’Allemagne (ZJD) qui avait demandé le retour de ces auxiliaires militaires. « Aujourd’hui, nous envoyons un signal clair à nos soldats juifs », a déclaré la ministre de la Défense, Annegret Kramp-Karrenbauer.

Bien que l’armée allemande ne demande pas à ses membres quelle est leur religion, on sait qu’environ trois cents juifs servent dans ses rangs. Ce sont tous des volontaires puisque le service militaire obligatoire a été aboli, dans le pays, en 2011. A noter qu’avant cette date et après la Shoah, les quelques juifs nés en Allemagne post-hitlérienne avaient été exemptés de ce service.

En février dernier, Josef Schuster, le président du ZJD, avait écrit dans un article publié par la quotidien Frankfurter Allegemeine Zeitung, qu’il était temps « de ressusciter cette ancienne tradition ». Participant à une conférence dédiée à cette question, conférence qui s’était tenue à Berlin en avril dernier, Ursula von der Liden, alors ministre de la Défense (elle est aujourd’hui Présidente de la Commissions Européenne) avait rappelé que « les aumôniers juifs avaient fait partie intégrante du quotidien des forces armées allemandes ». 


« Aujourd’hui, nous envoyons un signal clair à nos soldats juifs »


Elle avait ajouté qu’en tant « que ministre, je suis pleine de joie et de gratitude que des femmes et des hommes de religion juive servent dans nos forces armées ».En écho, lors de cette même conférence, Josef Schuster avait souligné que la nomination de ces aumôniers « constituerait un signe de la confiance croissante de la communauté juive que la Bundeswehr fait partie de notre société démocratique ».

Plus concrètement, les observateurs estiment qu’en tout et pour tout, deux aumôniers juifs pourraient être nommés. Ce, après que leur candidature eut été proposée par leur communauté et acceptée par les autorités. Rappelons, pour mémoire, que, lors de la Première Guerre mondiale, trente aumôniers juifs servaient dans l’armée allemande.

Powered by Edreams Factory