Default profile photo

30 Octobre 2020 | 12, Heshvan 5781 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Rubrique Sport

Jeux olympiques 2020 : Les ambitions contrariées de la marathonienne israélienne Beatie Deutsch

(crédit Facebook)

N’ayant pas encore obtenu son ticket pour le grand rendez-vous japonais de cet été, l’athlète orthodoxe renoncerait toutefois à y participer pour des raisons liées à l’observance du Chabbat.

Sa pratique du judaïsme semble plus importante que tout. Originaire du New- Jersey et habitant aujourd’hui à Jérusalem, la marathonienne israélienne Beatie Deutsch (30 ans) reste fidèle à ses convictions religieuses. Elle l’a récemment fait savoir alors que l’épreuve féminine du marathon des Jeux de Tokyo vient d’être déplacée du dimanche 2 août 2020 au samedi 1er août, jour du Chabbat. Un changement de date tardif opéré par les organisateurs qui chamboule tous les rêves de cette mère de cinq enfants, pas encore qualifiée pour les Jeux de Tokyo (24 juillet-9 août). “Je suis estomaquée après avoir appris cette information”, a publié la principale intéressée sur sa page Facebook. Lorsque j'ai décidé de poursuivre mon objectif olympique en janvier, j’avais pris soin de vérifier en premier lieu la date du marathon pour m'assurer qu'elle n'entrait pas en conflit avec Chabbat. Quand j’avais appris que les Championnats du monde auraient lieu à Chabbat, je me souviens même ne pas avoir été déçue parce que je savais que j'avais les Jeux olympiques...”


«Je suis une battante. Je ne vais rien lâcher»


Pas question toutefois pour elle d’abdiquer. Son mode de vie religieux n’est, juge-t-elle, pas incompatible avec le fait de mener une carrière au plus haut niveau. “Je rêve de participer aux JO. Je suis une battante. Je vais continuer à déployer toutes mes forces pour atteindre ce but. Je ne vais rien lâcher. Je reste optimiste. Peut être que la date sera de nouveau modifiée ”, a déclaré celle dont le credo ultime est de “continuer à représenter fièrement son pays” avec sa double casquette de femme juive religieuse et de coureuse professionnelle.  

Deutsch, qui a remporté les marathons de Tel-Aviv et de Jérusalem, avait défrayé la chronique en mai dernier en devenant la première femme orthodoxe à s’adjuger une compétition internationale d’athlétisme, à Riga, capitale de la Lettonie. Un succès loin de ses bases comme point de départ de son désir olympique... 

Powered by Edreams Factory