Default profile photo

21 Février 2020 | 26, Shevat 5780 | Mise à jour le 19/02/2020 à 18h14

Rubrique Communauté

L’UCJ 95 intronise le préfet

De g. à d. : Raymond Soussan, Francis Kalifat, Amaury de Saint-Quentin, René Taïeb, Haïm Korsia, Marie-Christine Cavecchi

Organiser une réception en l’honneur de l’arrivée d’un nouveau préfet est une tradition à laquelle est attachée l’Union des Communautés Juives du Val-d’Oise (l’UCJ 95). C’était l’objet du déjeuner organisé le 8 janvier dernier dans les locaux de l’école de l’ORT de Villiers-le-Bel.

Dans son discours d’accueil, René Taïeb, le président de l’UCJ 95 a salué le parcours du Préfet Amaury de Saint-Quentin, nommé préfet du Val d’Oise en juin dernier. « Votre position est lisible, la République ne permettra aucun acte de quelque nature que ce soit, contre tout citoyen, encore moins pour des raisons antisémites, racistes ou discriminatoires », a relevé le responsable communautaire. 

Outre les différents présidents des communautés juives du Val-d’Oise, le président du Crif Francis Kalifat ainsi que le grand rabbin de France Haïm Korsia assistaient au déjeuner. Plusieurs représentants des pouvoirs publics ont également répondu présents. Parmi eux, le député François Pupponi, ainsi que le procureur de la République Éric Corbeau. Un déjeuner républicain « d’une grande convivialité qui permit d’échanger et d’apprendre à se connaître », rappelle encore René Taïeb.

Powered by Edreams Factory