Default profile photo

02 Juillet 2020 | 10, Tammuz 5780 | Mise à jour le 02/07/2020 à 08h54

Chabbat 'Houkat - Balak : 21h38 - 23h01

Rubrique Communauté

Soirée de Kol Yaacov : Pierre Zaoui remet le couvert

Son association fera monter sur scène Enrico Macias le 3 février (DR)

L’illustre restaurateur et animateur de la communauté revient sur le devant de la scène avec l’organisation du gala au profit de l’association Kol Yaacov le 3 février et l’ouverture d’un nouveau restaurant à Paris.

Comment apporter du soleil dans leurs vies accidentées ? C’est la question qui taraude l’esprit de Pierre Zaoui.   A soixante ans, cette figure joviale de la communauté juive consacre toujours autant d’efforts à poursuivre l’action de Kol Yaacov. 

L’association, animée par une poignée de bénévoles, vient au secours des personnes qui se tournent vers elle en Israël. Du nord au sud du pays, qu’elles soient religieuses ou non. Des familles touchées par la maladie ou la grande précarité, des enfants qui se retrouvent orphelins... Autant de personnes, des jeunes et des moins jeunes, auxquelles Pierre Zaoui veut donner « foi en en la vie », comme il dit. « Ces enfants qui se retrouvent orphelins, ces jeunes qui n’ont pas les moyens d’assurer les frais de leur mariage, tous ces gens qui n’ont jamais reçu le moindre cadeau… Nous nous devons d’être là auprès d’eux pour les aider et les soulager. Lorsqu’ils seront grands et qu’ils se seront construits, ils feront pareil à leur tour », explique celui qui est devenu orphelin à l’âge de vingt ans.

Pour mener à bien ce bel engagement, l’association organise chaque année un gala qui permet de rassembler les fonds nécessaires au fonctionnement annuel. Après Gilbert Montagné qui avait chanté pour Kol Yaacov l’an dernier, c’est Enrico Macias qui a accepté de monter sur la scène du théâtre Mogador à Paris le 3 février. Là encore, depuis l’organisation jusqu’à la logistique, Pierre Zaoui peut compter sur le bénévolat et l’abnégation de ceux qui s’investissent auprès de lui. Valérie Benitah, l’orchestre les Cigales, Stéphane Journo, Aline Tubiana et bien d’autres encore… Autant de volontaires, qu’il tient à citer tant il considère cette action comme étant celle de toute une équipe.  

« Ce sera une soirée au cours de laquelle le gens vont s’éclater », promet Pierre Zaoui, qui compte installer un karaoké géant pour permettre au public de donner de la voix. En matière d’ambiance, l’homme s’en connaît un rayon. Il est, on s’en souvient, celui qui avait installé des piano-bars dans ses restaurants Le Rolls puis Le News du onzième arrondissement de Paris. C’est aujourd’hui  dans l’Ouest parisien que Pierre Zaoui a décidé de faire remarcher ses fourneaux. Il nuovo, son restaurant italien, a ouvert ses portes début janvier avenue de Courcelles. Autre quartier, autre ambiance, mais toujours la même envie de donner du bonheur. 

Powered by Edreams Factory