Default profile photo

05 Décembre 2020 | 19, Kislev 5781 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Rubrique France/Politique

Les hommages, cinq ans après

La Mairie de Paris a fait savoir qu’elle souhaitait les commémorations des attentats de janvier 2015 « sobres et dignes » conformément aux souhaits des victimes et des familles.

Des cérémonies ont eu lieu mardi matin rue Nicolas Appert où se situaient les anciens bureaux de Charlie Hebdo et sur le boulevard Richard Lenoir où une plaque en mémoire du policier Ahmed Merabet a été apposée. Cérémonie aussi devant le supermarché Hypercacher de la Porte de Vincennes et à Montrouge devant la plaque en mémoire de Clarissa Jean-Philippe. 

Sur l’Hypercacher en particulier, le Crif organise ce jeudi 9 janvier à 19h30 une cérémonie d’hommage et de recueillement avec les familles des victimes et des anciens otages. « Soyons nombreux jeudi 9 janvier devant l’Hypercacher de la Porte de Vincennes », a demandé Francis Kalifat, le président du Crif. « Venons témoigner et dire que nous n’oublions pas et que nous n’oublierons jamais Philippe Braham, Yohan Cohen, Yohav Hatab et François Michel Saada victimes de la haine antijuive et du terrorisme islamiste ».

Un peu plus tôt, jeudi 9 janvier, la mairie de Saint-Mandé invite au rassemblement à 18h45 dans le jardin  Paix et Fraternité (184 avenue Gallieni) « en mémoire des victimes et otages de l’attaque de l’Hypercacher et aux différents attentats survenus sur le sol français ». Patrick Beaudouin, le maire de Saint-Mandé, remettra encore avant, à 17h45, dans la salle des fêtes de la mairie, la médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme à Paulette Paquin-Plantiveau, présente sur les lieux de la prise d’otages de l’Hypercacher. 

Powered by Edreams Factory