Default profile photo

05 Août 2020 | 15, Av 5780 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Chabbat Ekev : 21h01 - 22h12

Rubrique Israël

Inquiétude en Israël après la mort de Soleimani

Ghassem Soleimani (Wikipedia)

Proche allié des Etats-Unis, l'Etat hébreu, qui lutte depuis des années contre le développement de l'influence iranienne dans la région, craint les représailles.

Le 3 janvier, le Premier ministre israélien a interrompu une visite officielle en Grèce, pour rentrer précipitamment à Jérusalem, quelques heures après l'annonce de la mort de Ghassem Soleimani. 

Il a sobrement commenté cette élimination en déclarant : "Tout comme Israël, les Etats-Unis ont le droit de se défendre." Appelés à faire profil bas, les dirigeants israéliens se sont abstenus de tenir en public des propos susceptibles d'irriter Téhéran. 

Pourtant ils sont inquiets. Le ministre de la Défense, Naftali Bennett a réuni le cabinet de sécurité et le pays a rehaussé son niveau de défense aérienne et terrestre, déjà élevé en temps normal. 

Les dirigeants iraniens et leurs alliés ont multiplié les déclarations menaçantes visant notamment Israël. L'un d'eux, Mohsen Rezai, a par exemple affirmé : "Si l'Amérique prend la moindre mesure après notre riposte militaire, nous réduirons Tel-Aviv et Haïfa en poussière". Il faut dire qu'à l'heure actuelle, Israël est encerclé par les forces alliées de Téhéran : le Hezbollah au Liban, le Hamas et le Djihad Islamique à Gaza et les forces Al Qods en Syrie.  De plus les milices chiites pourraient aussi attaquer des cibles pro-américaines à travers le monde. 

   Les menaces sont donc réelles mais les Israéliens ne seront probablement pas les premiers visés… ne serait-ce que parce que le pays, doté d'un arsenal considérable, aurait les moyens d'une riposte. 

Powered by Edreams Factory