Default profile photo

19 Septembre 2020 | 1er, Tishri 5781 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Jeûne de Guédalia : 06h17 - 20h07

Rubrique Israël

Israël développe son or vert

La société Seakura, cultive des algues biologiques dans des fermes terrestres (Seakura)

L'Etat hébreu compte une vingtaine d'entreprises spécialisées dans la production d'algues, un secteur en pleine expansion.

La production des algues est actuellement en pleine croissance. Ces végétaux marins devraient fournir à la population du globe, qui continue d'augmenter,  un aliment riche et bon marché dont la culture n'est pas polluante comme celle des autres produits agricoles. Le marché mondial des algues représentait en 2018 environ 8 milliards de dollars et il devrait atteindre 17 milliards en 2021.

Les algues sont commercialisées dans le monde entier, notamment en Europe et en Amérique du Nord, et sont utilisées comme matière première dans l'industrie alimentaire ainsi que dans les cosmétiques et la pharmacie. 

L'Etat d'Israël compte une vingtaine d'entreprises actives dans ce domaine. Elles emploient quelque 200 personnes et réalisent un chiffre d'affaires annuel de 220 millions de shekels. En Europe, 480 usines et fermes s'adonnent à cette activité.

L'Etat hébreu est le théâtre de recherches et d'innovations qui suscitent un vif intérêt à l'étranger. Parmi les firmes impliquées dans cette activité, on trouve la société Seakura, installée à Mihmoret, au nord de Netanya. 

Cette société a développé des technologies écologiques avancées permettant la culture des  algues biologiques dans des fermes terrestres plutôt qu'en pleine mer. Elle a récemment reçu des demandes d'un certain nombre de pays intéressés par la création de fermes similaires pour la production d'algues basées sur une technologie développée en Israël.

Powered by Edreams Factory