Default profile photo

19 Septembre 2020 | 1er, Tishri 5781 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Jeûne de Guédalia : 06h17 - 20h07

Rubrique Israël

Sionisme religieux : La droite dans tous ses états

Rafi Peretz (Flash90.)

Trois partis sionistes religieux, sous la pression du Likoud, ont fait alliance en laissant le quatrième dehors. Le courant, toujours divisé, peine à trouver un dénominateur commun.

Dans les heures qui ont précédé la clôture des listes de candidats pour le scrutin du 2 mars, on a assisté à un véritable psychodrame. Trois partis, la Nouvelle Droite de Naftali Bennett, l'Union Nationale de Bezalel Smutrich et le Foyer Juif de Rafi Peretz, sont d'accord pour faire liste commune. Mais à une condition : que Rafi Peretz rompe l'alliance qu'il a déjà conclue avec le parti Force Juive d'Itamar Ben Gvir. C'est Naftali Bennett qui exige ce divorce, car il juge le parti de Ben Gvir trop extrémiste. 

Finalement, le rav Peretz cède et annonce, la mort dans l'âme, qu'il rompt sa promesse. L'union électorale est scellée et Itamar Ben Gvir crie à la trahison. Mais les choses ne s'arrêtent pas là. Au Likoud, on exhorte le leader de Force Juive à se retirer totalement de la course, pour éviter que ses voix ne se perdent. S'il se présente seul, Ben Gvir risque en effet de ne pas atteindre le seuil de représentativité à la Knesset, ce qui pourrait coûter un ou deux sièges au bloc de droite.

Ce nouvel épisode illustre la crise idéologique que traverse la droite religieuse sioniste. Loin d'être un bloc homogène, elle est composée de tendances diverses, qui vont de l'ultra-orthodoxie nationaliste au conservatisme libéral. Le mouvement du Gush Emunim pour le peuplement juif de la Judée Samarie s'est embourgeoisé, alors qu'au sein des jeunes générations, certains sont devenus plus religieux et plus radicaux. C'est notamment l'épisode du retrait unilatéral d'Israël des implantations du Gush Katif de la Bande de Gaza en 2005, qui a entamé la confiance d'une partie du public religieux sioniste envers ses leaders. 

Aujourd'hui, le courant est à la recherche d'un renouveau qui lui permettrait d'affirmer son identité propre. Mais un cap rassembleur est difficile à trouver.

Powered by Edreams Factory