Default profile photo

08 Août 2020 | 18, Av 5780 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Chabbat Réé : 20h49 - 21h58

Rubrique Monde juif

Israël : Le Grand Rabbinat confirme la judéité des juifs éthiopiens

(Flash90.)

Le conseil du Grand Rabbinat d’Israël a finalement accepté la position du Rav Ovadia Yossef selon laquelle les « Beta Israël » venue d’Ethiopie sont juifs.

Ce n’est pas une décision récente (elle date de l’an dernier) mais elle n’a été connue que depuis peu. Le Conseil du Grand Rabbinat d’Israël, à savoir l’organe exécutif de ce dernier, a, en effet, approuvé une nouvelle politique aux termes de laquelle les membres de la communauté éthiopienne des Beta Israël sont reconnus comme juifs à part entière. Se rangeant ainsi sur les positions du Rav Ovadia Yossef qui, après une enquête minutieuse, avait tranché en ce sens en 1973.

Jusqu’à l’année dernière, la reconnaissance de cette judéité était mitigée. Ainsi, dans les années 80, lors de la première grande vague d’alyah venue d’Ethiopie, le Grand rabbinat avait fait savoir qu’il pensait que ces nouveaux arrivants étaient juifs; mais que, pour que toutes les autorités rabbiniques le reconnaissent, ceux ci devaient repasser par une procédure (allégée) de conversion. 

Bien entendu, cette solution avait eu du mal à être acceptée d’autant plus que le psak de Rav Ovadia Yossef était on ne peut plus clair et ne requérait aucun type de conversion. Finalement, une solution avait été trouvée: le Grand Rabbin de Natanya, Rav David Shloush, un élève de Rav Ovadia Yossef, avait enregistré, dans ses services, les ex « Beta Israël» désireux de se marier, une procédure qui permettait d’éviter toute forme de conversion. En effet, le fait d’avoir été retenu comme candidat au mariage par un rabbinat (dépen-dant du Grand Rabbinat d’Israël) vaut reconnaissance du statut de juif.

Mais, il manquait une reconnaissance officielle comme le prouvait, un exemple parmi d’autres, le fait qu’en 2018, le producteur de vin Barkan avait interdit aux surveillants d’origine éthiopienne d’exercer leur métier et d’approcher ses cuves. Ce, comme le lui avait demandé le rabbinat orthodoxe qui certifiait son vin. A l’époque, le Grand Rabbin séfarade, Rav Itzhak Yossef, avait protesté. Mais, comme le Grand Rabbinat n’avait pas de position totalement officielle en la matière, il lui avait été difficile de se faire entendre.

 Les choses pourraient, donc, désormais changer. Réagissant à l’adoption de cette nouvelle politique, le Grand Rabbin de Beersheba, qui est lui-même membre du Conseil du Grand Rabbinat, Rav Yehouda Deri, a salué « une décision historique dont on se rappellera pendant des génération en Israël, tout particulièrement dans la communauté éthiopienne ». Signalons, enfin, pour mémoire, que 140.000 juifs éthiopiens vivent aujourd’hui dans le pays. 

Powered by Edreams Factory