Default profile photo

04 Avril 2020 | 10, Nisan 5780 | Mise à jour le 03/04/2020 à 17h15

Rubrique France/Politique

La disparition de David Kessler

(wikipedia)

On disait de lui qu’il était l’éminence grise du monde de la culture. David Kessler est décédé mardi 4 février à son domicile parisien à l’âge de 60 ans.

Père de trois enfants, ce normalien, agrégé de philosophie et énarque de la promotion « Liberté Égalité Fraternité », était le fils de Colette Kessler qui avait fondé le MJLF avec Daniel Farhi et Roger Benarrosh et qui fut l’une des pionnières du démarrage du dialogue judéo-chrétien en France.  

David Kessler avait été le directeur général du CSA (1996 à 1997), du CNC (2001 à 2004), de France Culture (2005-2008), de la version française du site d’informations Huffington Post et des Inrockuptibles (2011 à 2012). 

Il conseilla à la Culture Lionel Jospin, François Hollande et Bertrand Delanoë qui lui ont tous rendu hommage. « C’est quelqu'un qui ne voulait pas faire carrière mais il avait tellement de talents qu'on pensait à lui », a réagi l’ancien Premier ministre Lionel Jospin sur France-Inter, mardi. 

« Intelligent, cultivé, rayonnant et libre », pour Bertrand Delanoë, il « a consacré sa vie à la culture sous toutes ses formes et à la création dans toutes ses dimensions. C'est ainsi qu'il pensait servir son pays, au sein de l'État ou à la tête de grands organismes publics ou privés ». 

Il dirigeait depuis 2014 Orange Content, la division « contenus » de l’opérateur de télécoms qui regroupe, entre autres, la filiale de production « Orange studio » et OCS.

Powered by Edreams Factory