Default profile photo

07 Avril 2020 | 13, Nisan 5780 | Mise à jour le 07/04/2020 à 20h06

Rubrique Monde juif

Portugal : Une petite localité ouvre un centre juif

La vieille synagogue a été transformée en citerne (DR)

La ville de Figueira de Castelo Rodrigo, située au nord du Portugal, va bientôt inaugurer un centre dédié à l’histoire juive locale, centre qui abritera aussi une synagogue.

Après le décret d’expulsion de 1492, nombre de juifs d’Espagne se réfugièrent au Portugal, croyant pouvoir échap-per ainsi aux griffes de l’Inquisition. Hélas, leur « tranquillité » fut de courte durée puisque leur « refuge » décréta, à son tour, en 1497, l’expulsion de tous ceux d’entre eux qui refusaient de se convertir.

Parmi les localités portugaises où ont vécu des juifs (tant autochtones qu’expulsés), se trouve Figueira de Castelo Ro-drigo, une petite ville sise non loin de la frontière espagnole. En avril prochain, celle ci va inaugurer, dans un bâtiment de deux étages appartenant à la municipalité, un « centre interprétatif juif ». Cette même municipalité, via son maire Paulo Langrouva, a expliqué qu’elle voulait faire passer « le message concernant l’importance que les juifs ont eu dans leur périple et leur passage par Figueira de Castelo Rodrigo. Ainsi que  de profiter du potentiel que représentait le tourisme juif… »

En fait, selon le site « Rede de Judarias Portugal », il existe des preuves d’une présence juive sur place depuis le début du 13ème siècle. Il y avait, donc, là un quartier juif et même une synagogue dont on connaît encore l’emplacement. « La vieille synagogue, située au coin de la Rua de Sinogoga et de la Rua de Pàteo de Castelo, a été transformée en citerne qui peut être vue aujourd’hui » précise le site. Qui ajoute qu’un parokhet d’époque (le rideau de l’arche sainte) est exposé dans l’église Vermiosa locale.

Pour en revenir au centre proprement dit, celui-ci sera composé de quatre pièces d’exposition et d’une petite synagogue. A priori, les expositions seront centrées sur des personnalités juives nées dans la région ou qui ont eu un impact sur cette dernière. Parmi celles ci, se trouve Ephraim Bueno, né à Fi-gueira de Castelo Rodrigo en 1599, un médecin et commenta-teur biblique, appartenant à une « dynastie de docteurs juifs ». 

Lui-même avait  étudié la médecine à l’Université de Bordeaux dont les archives décrivent en détail la cérémonie lors de laquelle il avait reçu son doctorat de ses trois examinateurs, tous descendants de maranes. Par la suite, Ephraim Bueno était allé s’installer à Amsterdam (qui permettait aux Juifs de pratiquer leur religion). Là, il avait été non seulement l’un des médecins du Régent des Pays-Bas, le Prince d’Orange mais aussi l’un des proches du peintre Rembrandt. Qui en a fait un portrait célèbre que l’on peut admirer au Rijksmuseum.

Enfin, une autre information en provenance de la péninsule ibérique. La ville de Madrid vient d’annoncer qu’elle allait ou-vrir, d’ici deux ans, un musée juif dans un bâtiment qu’elle vient de récupérer après qu’il a été occupé illégalement, depuis 2017, par des militants d’extrême gauche.

Powered by Edreams Factory