Default profile photo

05 Décembre 2020 | 19, Kislev 5781 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Rubrique Moyen-Orient/Monde

Il y a 75 ans… Les grandes heures de l’ONU

L'Organisation des Nations Unies a été créée en 1945 pour traduire la vision d'un monde meilleur au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. En 75 ans, l'Assemblée Générale a voté plus de 9000 résolutions et le Conseil de Sécurité plus de 4500. Toutes n'ont pas répondu aux aspirations de ses fondateurs. Retour sur dix repères historiques.

Résolution 181, Plan de partage de la Palestine :


le 29 novembre 1947, l'Assemblée Générale approuve par 33 voix pour, 13 contre et 10 abstentions le partage de la Palestine sous mandat britannique en un Etat juif et un Etat arabe et un statut international pour Jérusalem. L'opposition des pays arabes sera le déclencheur de la guerre contre le futur Etat d'Israël, qui déclarera formellement son indépendance le 14 mai 1948.


Déclaration Universelle des Droits de l'Homme :

   

l'Assemblée Générale adopte le 10 décembre 1948 le document qui devait servir de référence pour la défense des droits fondamentaux des individus et marquer une rupture définitive avec le monde qui avait permis la Shoah et les atrocités de la deuxième Guerre mondiale.


Crise de Suez, 1ère force de maintien de la paix :


en novembre 1956, l'ONU déploie sa première force d'urgence internationale pour mettre fin à la crise, déclenchée par la nationalisation du Canal de Suez par l'Egypte. Ce sont les Etats-Unis qui ont poussé à la mesure, contre l'avis de la France et de la Grande-Bretagne, alors alliées d'Israël, qui ont dû se retirer du Canal.


Nourrir le monde :


en 1963, l'ONU lance le Programme Alimentaire Mondial, première organisation de lutte contre la faim et la pauvreté à l'échelle mondiale. Le programme s'adresse aux populations les plus démunies, mais fournit aussi des aides d'urgence en cas de catastrophe ou d'épidémie. Plus de 80 millions de personnes en bénéficient chaque année.


Résolution 242, début des ennuis d'Israël :

    

le 22 novembre 1967, le Conseil de Sécurité fixe les principes qui doivent régler le conflit israélo-arabe : "le droit de chaque Etat de la région de vivre en paix et en sécurité dans des frontières reconnues", le "juste règlement du problème des réfugiés", mais aussi le "retrait des forces israéliennes de territoires occupés au cours du récent conflit". Ce sont les différentes traductions du texte anglais, où la mention "de territoires" a été remplacée par "'des' territoires", qui bloquent jusqu'à présent le règlement du conflit, car cela contraint théoriquement Israël à se retirer de tous les territoires conquis lors de la guerre des Six Jours.


Sionisme = racisme, l'honneur perdu de l'ONU :


le 10 novembre 1975, l'Assemblée Générale adopte, à l'initiative des pays arabes et de l'URSS la résolution 3379, qui "établit que le sionisme est une forme de racisme et de discrimination raciale". L'ambassadeur d'Israël à l'Onu, Haïm Herzog, dénonce l'ignominie : "Pour nous, le peuple juif, cette résolution n'est rien d'autre qu'un morceau de papier, qui doit être traité comme tel", avant de déchirer le texte devant l'assemblée. La résolution sera finalement abolie en 1991, après une longue bataille diplomatique menée par Israël.


Rwanda, échec face au génocide :


en 1994, une mission de l'Onu se trouvait au Rwanda et connaissait l'imminence du massacre des Tutsis par les Hutus. L'organisation n'a réagi qu'après le massacre d'un million de personnes.


Srebrenica, la honte des casques bleus :


en 1995, 8000 Musulmans bosniaques sont massacrés par les Serbes, dans la ville déclarée "zone sûre", car placée sous la protection des casques bleus de l'Onu, présents au moment du massacre.


Pétrole contre nourriture,scandale financier :


en 1999, la résolution 1284 du Conseil de Sécurité autorise l'Irak, sous sanctions depuis l'invasion du Koweït, à exporter du pétrole contre des vivres. L'Onu supervise le programme, mais une partie de l'argent est détourné.


Souvenir de la Shoah :


depuis 2005, l'Assemblée Générale a institué pour le 27 janvier, date anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz, une journée internationale à la mémoire des victimes de la Shoah. 

Powered by Edreams Factory