Default profile photo

23 Octobre 2020 | 5, Heshvan 5781 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Chabbat Noa'h : 18h06 - 19h22

Rubrique Régions

Lyon : Le dîner du CRIF sous le signe de l’éducation

Jean-Michel Blanquer, Yves Duteil et Nicole Bornstein. (DR)

En présence du Ministre de l’Education nationale, les élus locaux et la communauté étaient à ce rendez-vous annuel de concorde républicaine.

Accueillant un public fort nombreux, Nicole Bornstein, la présidente du CRIF Auvergne-Rhône-Alpes, a d’abord évoqué le souvenir de Théo Klein, l’ancien président du CRIF récemment décédé. Elle remercia ensuite Yves Duteil pour sa présence, le descendant du Capitaine Dreyfus, qui montre ainsi le trait d’union entre l’antisémitisme des XIX, XX et XXI èmes siècles. Attachée à au concept de communauté juive, elle a dénoncé le communautarisme, ce « nous » des revendications clientélistes et identitaires, qui devient mortifère avec les attentats. Elle a rappelé l’attachement des Juifs à l’école, à l’éducation, à l’enseignement et mis en lumière son projet « Faire ensemble pour vivre ensemble » qui fédère chaque année des jeunes aux origines diverses, ainsi que leurs familles. Elle a vivement plaidé pour une école républicaine au service de tous.

Yves Duteil a chanté « Prendre un enfant par la main » comme un hymne au dialogue et à l’éducation.

Jean-Michel Blanquer, le Ministre de l’Education nationale, délivre une parole très attendue par le public, il insiste fortement sur la laïcité et sur l’importance de l’enseignement de la Shoah. Il a souligné le rôle essentiel pour les élèves d’effectuer des visites sur les lieux de mémoire, comme la prison Montluc de Lyon qu’il a promis de soutenir.

Nicole Bornstein a rappelé l’édification dans un avenir proche d’un monument-mémorial de la Shoah à Lyon, soutenu par la mairie.

Dans cette ambiance très républicaine, le dîner du CRIF a montré une nouvelle fois toute son importance.

Powered by Edreams Factory