Default profile photo

06 Avril 2020 | 12, Nisan 5780 | Mise à jour le 05/04/2020 à 21h39

Rubrique Communauté

« L’environnement durable est un objectif du Technion »

(DR)

Rencontre avec celle qui depuis janvier dernier, a été nommée au poste de directrice générale de l’association Technion-France.

Actualité Juive: Vous avez pris la tête du Technion-France avec de nombreux projets. Quels sont-ils ?

Valérie Sabah : Le Technion bénéficie d’une excellente réputation et mon objectif est à la fois de pérenniser l’existant ainsi que d’innover. Cette volonté va se matérialiser par des actions autour de l’environnement durable qui est un objectif affiché du Technion. C’est un sujet auquel j’accorde une grande importance et qui sera au cœur de notre colloque de fin d’année, prévu pour le 7 décembre à la Maison de la Chimie. De nombreux laboratoires de recherche du Technion travaillent sur les thématiques des énergies alternatives, de l’environnement et de l’économie circulaire. Mon désir est de renforcer la connaissance des écosystèmes français sur tous ces travaux. 

D’ici là, nous organiserons aussi un colloque, les 26 et 27 mai, sur les smartcity et les nouvelles mobilités. Cet événement organisé en partenariat avec des acteurs locaux dont Eurométropole, le Pôle Véhicule du Futur et la FrenchTech Alsace, permettra de réfléchir à ce que sera la ville de demain, propre et intelligente. Gilles Rabin, le directeur de l’innovation du Centre national des études spatiales assurera l’introduction de ce colloque. Les systèmes de radar et de satellite influencent très fortement le développement urbain.

  

A.J.: Quelle est aujourd’hui votre feuille de route ? 

V.S. : Elle consiste à élargir, diversifier et aller chercher les expertises là où elles se trouvent. Cela va se traduire par un élargissement de notre comité directeur. Celui-ci devrait prochainement y intégrer des personnes issues du monde de la banque et de la finance, de l’innovation pharmaceutique, de la recherche en oncologie et de la recherche autour de l’environnement durable. De quoi renforcer ce pool d’experts qui constitue le board de notre association et qui permettra de mener des actions concrètes dans tous les pans de l’économie.


« Aller chercher les expertises »


A.J.: Quid des effets liés à l’épidémie du coronavirus sur vos activités ? 

V.S. : Comme tout le monde, nous naviguons à vue, cela ne nous empêche pas d’avancer sur nos sujets. Les voyages de délégations qui étaient prévus ont été annulés mais nous les reporterons une fois la crise derrière nous. D’autant que nous avons l’intention de constituer des délégations identifiées en fonction de leur activité, afin de leur faire rencontrer des laboratoires du Technion qui travaillent dans leur domaine.

Powered by Edreams Factory