Default profile photo

03 Décembre 2020 | 17, Kislev 5781 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Rubrique Communauté

Décès de M. André Touboul zal , directeur des Institutions scolaires Beth ‘Haya Mouchka de Paris

Source : Youtube

A la sortie de Chabbat, la nouvelle a frappé de consternation des milliers d’élèves et d’anciennes élèves : le décès de M. André Touboul, directeur des Institutions scolaires Beth ‘Haya Mouchka de Paris, la plus grande école juive d’Europe.

Originaire de Marseille, M. André Touboul avait réussi de brillantes études de mathématiques et était un enseignant hors pair. Attiré par les enseignements du Rabbi de Loubavitch et influencé par la personnalité du regretté Rav Chmouël Azimov, il s’était installé à Paris, s’était marié et était rapidement devenu un des piliers du mouvement.

Responsable de la synagogue attachée au local de la rue Lamartine, il avait fait preuve de qualités d’organisateur et de leadership. Déterminé à obtenir le meilleur de chacun et de toute circonstance, il avait mis ses compétences au service de l’école ‘Haya Mouchka, encore à ses débuts dans les locaux inadaptés de l’avenue de Flandres. Quand Rav Azimov conçut le projet de construire un immense complexe sur un terrain chèrement acquis après d’innombrables tractations, M. André Touboul n’avait pas épargné ses efforts pour mener à bien les négociations avec les différents partenaires de façon à obtenir le meilleur rendement de chaque centimètre, réfléchissant à tous les usages futurs de ce bâtiment. L’inauguration officielle du complexe avait été honorée par la présence de nombreuses personnalités parisiennes civiles et religieuses et surtout celle du secrétaire du Rabbi, le Rav Binyamine Klein venu spécialement de New York pour l’occasion.

Cette très bonne école est devenue un modèle d’excellence, classée parmi les deux ou trois meilleures écoles de France dans tous les palmarès nationaux. Si les résultats aux examens nationaux étaient remarquables, c’était d’autres résultats qui, pour M. Touboul, étaient les plus importants : il veillait personnellement aux progrès spirituels de chacune de ses élèves. Il les connaissait toutes par leurs prénoms, il notait dans sa tête leurs performances de façon méticuleuse, il ne tolérait aucun manquement à la discipline générale de l’école et rappelait aussi bien aux élèves qu’à l’équipe enseignante leurs obligations.

L’école portait le nom de la Rabbanit ‘Hanna (la mère du Rabbi) et était située dans le complexe ‘Haya Mouchka, du nom de l’épouse du Rabbi. C’était pour M. Touboul un honneur mais aussi une responsabilité qui engageait chacune des élèves admises ainsi que chacune des enseignantes.

Travailleur acharné mais toujours prêt à aider aussi bien une élève en peine qu’à conseiller des parents désemparés, veillant à honorer de sa présence les mariages des anciennes élèves, M. André Touboul laisse un souvenir irremplaçable à des générations de jeunes filles et de jeunes femmes attachées aux enseignements du Rabbi et, comme lui, désireuses de les transmettre de la meilleure façon possible.

C’est ce Chabbat 25 Adar, jour anniversaire de la Rabbanit ‘Haya Mouchka, que ce directeur dévoué a quitté ce monde, laissant derrière lui son épouse Simmy, ses 9 enfants et ses petits-enfants, tous attachés aux valeurs qu’il avait su inculquer de toute ses forces ‘hassidiques.

Puisse son âme être attachée au faisceau de la vie !


Powered by Edreams Factory