Default profile photo

06 Avril 2020 | 12, Nisan 5780 | Mise à jour le 05/04/2020 à 21h39

Rubrique Culture/Télé

Il y a 8 ans jour pour jour...

Le Corona ne doit pas nous faire perdre la mémoire

Il y a huit ans, jour pour jour, Mohammed Merah assassine Jonathan Sandler, 30 ans, ses deux fils Aryeh 5 ans et Gabriel 4 ans, ainsi que Myriam Monsonégo, 7 ans, à bout touchant, à l'école Otzara Hatorah de Toulouse. Bryan Bijaoui, 15 ans et demi, est, lui, grièvement blessé. Un attentat qui marque le début d'une séquence meurtrière dont la France souffre encore aujourd'hui. Ce soir, France 3 commémore ce triste souvenir et tente d'éveiller les consciences en diffusant Chronique d'un antisémitisme d'aujourd'hui. Un film réalisé par Georges Benayoun à qui l'on doit aussi L'assassinat d'Ilan Halimi, une histoire française en 2014 ou Profs en terrtoires perdus de la République ? en 2015. Chronique d'un antisémitisme d'aujourd'hui est un film d'investigation, une chronique de terrain sur la montée d'un climat délétère et anxiogène. Un travail sensible et juste, jalonné de témoignages, qui nous aide à comprendre l'inquiétude sourde de la communauté juive, une inquiétude qui ne devrait pas concerner seulement la communauté mais tous les Français. Georges Benayoun nous a confié que ce film avait vocation à alerter. "Il y a une libération de la parole et de la violence. N'oublions pas qu'en quinze ans, douze personnes en France ont été assassinées car elles étaient Juives". 

Powered by Edreams Factory