Default profile photo

03 Avril 2020 | 9, Nisan 5780 | Mise à jour le 03/04/2020 à 17h15

Rubrique Israël

Se dirige-t-on vers l'unité nationale ?

Le Corona va-t-il réussir là où tout a échoué ?

Les choses risquent de s'accélérer ces prochaines 48 ou 72 heures. Hier soir, à la fin de son allocution télévisée à propos du Corona, Benjamin Netanyahu a appelé Benny Gantz, Avigdor Lieberman et Amir Peretz, à venir le rejoindre dans une unité nationale. "Au moment où le pays doit faire face à une urgence sanitaire". Jeudi soir le 1er ministre avait déjà appelé de ses vœux l'union,  précisant  qu'il s'agissait de sauver le pays et de nombreuses victimes". Quelques minutes seulement après avoir affirmé que la situation en Israël était bien meilleure que dans d'autres pays. Certains éditorialistes lui ont reproché de faire appel un fois encore à on fameux Gevalt, le fait de semer la peur la frayeur, pour servir ses propres intérêts. D'autres se sont félicités d'une proposition qui s'impose au vu de la situation. Quoiqu'il en soit, des négociations nocturnes ont eu lieu cette nuit entre le Likoud et Kachol Lavan. Et la proposition de Netanyahu à Gantz vient tout juste d'être dévoilée : un gouvernement d'urgence nationale limité à 6 mois. Ou un gouvernement d'union nationale avec rotation sur le fauteuil de 1er ministre.  Netanyahu les deux premières années et Gantz les deux suivantes.  Pour l'heure pas de réaction officielle du côté de Kachol Lavan. On sait cependant que  Gantz et Ashkenazy n°3 du parti seraient plutôt favorables au principe. Contrairement à Lapid et Ayalon. "Toux ceux qui nous ont fustigé quand nous prévenions qu'Israël devenait la Turquie d'Erdogan ne peuvent que constater aujourd'hui comment Netanyahu récupère cyniquement la crise du Corona pour servir ses intérêts personnels" a d'ailleurs écrit Moshe Yaalon, numéro 3 du parti sur son compte tweeter. Y'a pas à dire, la bonne ambiance règne.  

 

Powered by Edreams Factory