Default profile photo

05 Juin 2020 | 13, Sivan 5780 | Mise à jour le 04/06/2020 à 16h26

Chabbat Nasso : 21h31 - 22h56

Rubrique Israël

Yom Hazikharon

Sur l'esplanade du Kotel, le président Réuven Rivlin et le chef de l'Etat Major Aviv Kochavi se recueillent en hommage aux soldats tombés pour la défense d'Israël pendant la minute de silence

C'est aujourd'hui le jour du souvenir des soldats tombés pour la défense d'Israël et des victimes du terrorisme. Un hommage exceptionnel sur fonds de pandémie.

Hier soir, à 20 heures, une minute de silence a figé tout le pays dans le souvenir des 23816 soldates et soldats tombés pour la défense du pays depuis 1860 et des 3153 victimes du terrorisme anti-juif et anti-israélien. Chacun chez soi mais à l'unisson. Les cérémonies ont débuté hier par l'allumage du flambeau de la mémoire sur l'esplanade du Kotel, en présence du président Reuven Rivlin et du chef d'Etat-Major Aviv Kochavi. Mais pour la première fois en l'absence de familles endeuillées et du public. Les noms des disparus ont défilé sur les remparts de la Vieille Ville et le fronton de la Knesset. Et sont égrénés, un à un, sur les écrans de télévision, jusqu'à ce soir. A côté de leur photo et l'âge qu'ils avaient à leur mort. Souvent pas plus de 18, 19 ou 20 ans...Ce jour-là, les israéliens investissement traditionnellement par milliers les 52 cimetières du pays pour se recueillir sur la tombe de leurs proches. Cette année ils n'y sont pas autorisés pour cause de pandémie de Coronavirus. Cependant, hier, des soldats de Tsahal masqués ont déposé sur chacune des sépultures un drapeau bleu et blanc et des fleurs. Et des cérémonies en comité restreint auront lieu dans les carrés militaires et retransmises sur les réseaux sociaux et au cimetière du Mont Herzl en direct à la télévision. 

Powered by Edreams Factory