Default profile photo

05 Juin 2020 | 13, Sivan 5780 | Mise à jour le 04/06/2020 à 16h26

Chabbat Nasso : 21h31 - 22h56

Rubrique Israël

Coronavirus/Le déconfinement se poursuit

Les indices sont rassurants mais la vigilance reste de mise

L'amorce du confinement n'a pas fait repartir à la hausse la courbe de contamination zr les indicateurs rassurants ont mené les autorités à adopter de nouvelles mesures d'allègement.

Très peu de nouveaux cas diagnostiqués ces derniers jours. Sur les à peine 4000 israéliens encore porteurs actifs du virus, 61 sont dans un état qualifié de grave. Un nombre qui diminue régulièrement tout comme le nombre de malades placés sous respirateurs qui n'est plus que de 51 alors qu’il était à 137 à la mi-avril à son apogée. L'indice du retour à la routine a dépassé les 50%, 50,2% exactement. La courbe du taux chômage repartie à la baisse. 26,58% moins 1% par rapport à la fin du mois d'avril où il était à son apogée. De ce fait, lous les élèvessont retournés dimanche sur les bancs de l’école. Sauf ceux de l'université. Pour l’heure seuls les maternelles et les élèves du CP au CE2 et de 1ère étaient retournés en classe. Le Dans le respect des mesures d'hygiène et de distanciation sociale imposées par les autorités. Autre ouverture très attendue, celle des plages qui seront aménagées en fonction des directives. La saison de la baignade ouvre officiellement mercredi. Généralement c'est à Pessah. Avec les températures caniculaires prévues cette semaine c’est une excellente nouvelle. Déjà ce chabat, en dépit des directives, les israéliens étaient nombreux, trop nombreux de l'avis des autorités sur les plages. Il faut dire que les températures avoisinaient les 40 degrés le long du littoral. Peu de baigneurs étaient masqués alors que le masque est obligatoire dans l'espace public et les deux mètres d'une personne à l'autre très peu respectés. Les autorités ont donc rappelé qu'elles n'hésiteraient pas à revenir sur certains allègements au cas où la courbe de contamination repartait à la hausse. Toutefois, toujours pas de train pour se rendre à la plage ou à son travail alors que presque la totalité des israéliens y sont retournés et qu'il s'agit du mode de transport le plus utilisé. Il était prévu qu'ils refonctionnent à la sortie du Chabat mais le ministère de la santé s'y est opposé. Pour les restaurants et les cafés, il faudra attendre encore. La colère chez les restaurateurs monte. "Pourquoi Ikea et pas nous" se demandent-ils. Ikea devenue en Israël la référence en matière de déconfinement. Ils ont averti qu'ils ouvriraient leurs restaurants le 1er juin avec ou sans l'approbation du gouvernement. Les israéliens d'ailleurs le réclament. Il faut dire que s'asseoir dans un café est très ancré dans leur mode de vie. C'est là qu'ils refont le monde et parlent du pouvoir d'achat ou se disputent à propos de la politque. Et justement ces jours-ci où peuvent-ils bien se rencontrer pour s'affronter à propos du nouveau gouvernement d'union nationale scellé sur fonds de Corona ? D'ailleurs ce n'est pas pour rien que les cafés en Israël sont souvent surnommés des parlements..


Powered by Edreams Factory