Default profile photo

15 Juillet 2020 | 23, Tammuz 5780 | Mise à jour le 13/07/2020 à 16h14

Chabbat Matot-Masseï : 21h29 - 22h48

Rubrique Israël

Coronavirus/Seconde vague

Oshri Assouline, la plus jeune victime israélienne du Covid-19, za"l

BIen que le nombre de nouveaux cas soit repassé ce matin en-dessous de 100 par jour, il semble qu'une seconde vague de contamination déferle sur Israël

Nouveau décès lié au Covid-19 hier. Le 301ème. Oshri Assouline, 26 ans, ne présentait aucune pathologie sous-jacente. Il contracte le virus au début de la pandémie et s'en rétablit. Mais quelques temps plus tard, ce jeune homme originaire de Kfar Saba qui vivait dernièrement chez son père à Bné Brak développe une rare infection cardiaque liée au Covid-19 qui généralement frappe les enfants. Le syndrome de Kawasaki. Depuis il était hospitalisé dans le coma artificiel et sous assistance respiratoire et cardiaque. Malheureusement, malgré les efforts du personnel soignant pour tenter de le réanimer, Oshri a rendu hier son dernier souffle. Il est la plus jeune victime du Covid 19 en Israël. Israël qui est repassé ce matin, lundi, sous la barre des 100 nouveaux malades par jour. Cependant Sigal Sadeszky la Cheffe de santé au ministère de la santé, a estimé hier soir que le pays était bel et bien entré dans la seconde vague de propagation du Coronavirus. "Durant deux semaines, nous avons enregistré moins de 20 nouveaux cas par jour, puis la courbe à commencer à croitre et nous en sommes arrivés à plus de 200 malades par jour ce week-end" a-t-elle exposé hier face aux députés de la Knesset. Elle a ajouté que ce qui différenciait cette nouvelle vague de la précédente était qu'elle frappait l'ensemble du pays, que le virus se propageait partout et non seulement dans les zones rouges, c’est-à-dire où le taux de contamination était plus élevé que la moyenne nationale. En effet la ville la plus infectée par ce qu'il est donc convenu depuis hier d'appeler cette nouvelle vague est Tel-Aviv, la moitié des nouveaux cas, alors qu'elle n'a été que très peu touchée par la première. "Israël peut faire face à la recrudescence de la propagation en portant des masques, leur importance est cruciale" a lui affirmé Moshe Bar Siman Tov, directeur général du ministère de la santé. "Ainsi, a-t-il estimé, il ne sera pas utile ni de reconfiner ni de désactiver l'économie". Dans le cas contraire, de nouvelles restrictions pourraient être imposées ce qui porterait un coup très dur notamment aux indépendants et au PME.

Powered by Edreams Factory