Default profile photo

07 Août 2020 | 17, Av 5780 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Chabbat Ekev : 21h01 - 22h12

Rubrique Israël

Coronavirus/Un reconfinement à l'échelle nationale est-il envisagé ?

"Nous annulons des mariages pour éviter des enterrements, alors portez des masques" Benjamin Netanyahu jeudi soir à la télévision

La courbe de contamination ne fléchit pas. En moyenne 1500 nouveaux cas sont dépistés chaque jour. Et alors que l'on comptait moins de 2000 porteurs actifs fin mai, il y en a aujourd'hui près de 18500. Des chiffres préoccupants qui contraignent le gouvernement à imposer à nouveau des restrictions.

Plusieurs quartiers des villes de Jérusalem, Lod, Ramlé, Beit Shemesh ou Kiryat Malachi sont bouclés depuis vendredi. Le taux de nouveaux cas dépistés y est plus élevé que la moyenne du pays. D'autres villes pourraient suivre comme par exemple Raanana ou Netanya où le nombre de malades dépistés ces derniers jours est conséquent. Des restrictions ont été imposées sur les rassemblements, pas plus de 20 personnes autorisées. 20 aussi dans les restaurants, 19 dans les synagogues. Les bars, les clubs et les salles de gym et tous les lieux culturels sont fermés. Cependant les Yeshivot restent ouvertes. Le reconfinement général est toujours sur la table a déclaré vendredi Chezy Levy le nouveau directeur général du ministère de la santé.  Bien que nombreux ministres trouvent que ce serait une ineptie. Il faut dire que les considérations économiques penchent dans la balance. Jeudi soir lors de son allocution télévisée, Benjamin Netanyahu a avoué que la seconde vague de contamination était sans doute due au déconfinement et à la réactivation du marché trop rapide. Et déclaré qu'il en portait la responsabilité. "Nous annulons des mariages pour éviter des funérailles, alors ne vous rassembler pas à plus de 20 et portez des masques" a-t-il exhorté. Un reconfinement à l'échelle nationale pourrait être appliqué si Israël arrivait à une situation de 2000 nouveaux malades par jour. Ce serait la ligne rouge que se serait fixée Yuli Edelstein, le ministre de la santé. Au rythme actuelle etsi la tendance ne se renverse pas ce sera dans quelques jours étant donné que le nombre de nouveaux cas se multplie par 2 tous les dix jours. Bien sûr le gouvernement tente d'éviter ce scénario – désactiver l'économie une nouvelle fois serait un coup très dur voire fatal pour le marché. Notamment pour les indépendants et les PME qui se sont rassemblés par milliers, à la sortie du Chabat pour protester contre le manque de soutien du gouvernement et réclamer des compensations urgentes à leurs pertes financières. Bien que deux jours avant Benjamin Netanyahu et son ministre des finances Israël Katz ont annoncé un plan de sauvetage pour les indépendants et les PME. 80 milliards de Shekels, soit 20 millions d'Euros adoptés ce jour par le gouvernement.

Powered by Edreams Factory