Default profile photo

30 Octobre 2020 | 12, Heshvan 5781 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Rubrique Israël

Coronavirus/Reconfinement durant le week-end

Samedi soir, au coeur de Tel-Aviv

Israël a franchi la barre des 400 décès liés au Covid-19. Près de 3000 nouveaux cas dépistés durant le Chabat. 50000 porteurs actifs à cette heure. De nouvelles restrictions sont entrées en vigueur vendredi et d'autres débuteront vendredi prochain. Entre autres, confinement généralisé pendant tout le week-end.

Le nombre de nouveaux malades est lié bien sûr en partie au nombre très important de tests de dépistage réalisés par jour. Plus de 30000. Cependant si le taux de létalité reste toujours proportionnellement bas par rapport aux autres pays, certains indicateurs sont préoccupants. Entre autres le nombre de malade graves en augmentation ainsi que celui des patients qui doivent être ventilés. Les nouvelles restrictions ont pour objectif de revenir à moins de 400 nouveaux malades par jour. Dans un premier temps. Pas de rassemblement de plus de 10 personnes en intérieur, 20 en extérieur, fermeture des salles de sport et des piscines, magasins fermés durant le week-end. Les restaurants devaient fermer leurs grilles vendredi à 17h00 mais finalement ils resteront ouverts jusqu'à mardi 15h00. 10 fidèles dans les synagogues. Dans le pays la colère de la population monte. Ils étaient encore plusieurs milliers à manifester pour la deuxième semaine consécutive pour dénoncer la mauvaise gestion de la pandémie par le gouvernement sous le slogan : déconnectés !  Un gouvernement disent il déconnectés de la réalité. Un gouvernement qui n'a pas su prévenir le déferlement d'une nouvelle vague de contamination, un gouvernement qui impose de nouvelles restrictions qui plombe une économie déjà très affectée par la 1ère vague. Dans la foule beaucoup d'indépendants et de gérants de PME désespérés. Les aides tardent, sont insuffisantes, quelques miettes de pain. Certains n'y sont même pas éligibles. La décision de fermer les restaurant à partir de mardi, et la plupart des commerces non essentiels le week-end jusqu’à nouvel ordre, a encore attisé les esprits. A nouveau des milliers de personnes vont retourner au chômage ou aux congés sans solde alors que certains venaient juste d'en sortir. On a vu aussi de très nombreux artistes et de personnel du monde du spectacle qui se sentent abandonnés par les autorités. Le monde artistique et culturel est complètement désactivé. A l'issue de la manifestation, les protestataires ont bloqué certains axes de la capitale économique. Ils ont été dispersés par la police à l'aide de jets d'eau. 13 manifestants ont été arrêtés pour trouble à l'ordre public. Certains sont suspectés d'avoir lancé du gaz lacrymogène sur des policiers.  De bien tristes images alors que le pays a besoin plus que jamais d'unité et de sang froid.

Powered by Edreams Factory