Default profile photo

23 Octobre 2020 | 5, Heshvan 5781 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Chabbat Noa'h : 18h06 - 19h22

Rubrique Israël

Grave incident sécuritaire sur le front Nord d’Israël

Champignons de fumée pendant l'échange de tirs dans la région d'Har Dov

Tsahal a déjoué un attentat du Hezbollah contre des soldats dans la région d'Har Dov à la frontière entre Israël et le Liban

Lundi. 15h00. Région d'Har Dov, un versant du Mont Hermon, près de la frontière entre Israël et le Liban. Une soldate repère sur son écran plusieurs individus qui viennent de franchir la ligne internationale et pénètrent sur plusieurs mètres sur le territoire israélien. Des forces de Tsahal sont aussitôt dépêchéts sur les lieux. Les habitants de la région sont priés de rester chez eux. Les promeneurs et les touristes sont écartés. Les axes routiers bloqués. S'en suit un échange de tirs entre soldats israéliens et ce qui se révèlera être des hommes du Hezbollah, armés, qui réussissent à se replier en territoire libanais. Il est possible que Tsahal ait délibérément décidé de ne pas les éliminer afin d'éviter l'escalade. Aucun blessé du côté israélien. Pour l'establishment de la Défense, aucun doute, cette cellule s'apprêtait à perpétrer un attentat contre des soldats israéliens.  Depuis plusieurs jours l'armée avait relevé son niveau de vigilance à la frontière Nord craignant que Hassan Nasrallah décide de venger la mort d'un combattant du Hezbollah, Ali Kamel Mohsen Jawad, lors d'une frappe aérienne imputée à Israël en Syrie lundi dernier. Pourtant pas un individu de grande envergure. Du côté du Hezbollah on nie avoir été impliqué dans un incident sécuritaire face à Israël et d'avoir ouvert le feu. "La vengeance est donc à venir" a communiqué le groupe islamiste chiite. Du côté de Jérusalem, on prend ces menaces très au sérieux et on met en garde. "Le Hezbollah joue avec le feu, toute attaque contre Israël donnera lieu à une réponse massive" a averti le 1er ministre Benjamin Netanyahu. Pour l'heure la routine a repris dans la région. Aucune restriction n'est imposée aux résidents. Mais la situation est très tendue et le niveau de vigilance de Tsahal au maximum.. Et si un attentat d'envergure a pu être évitée, on le doit surtout à la jeune soldate qui a repéré les terroristes. Elle devrait sans doute recevoir un prix de reconnaissance décerné par Tsahal. 

 

Powered by Edreams Factory