Default profile photo

26 Septembre 2020 | 8, Tishri 5781 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Yom Kippour : 18h57 - 20h01

Rubrique Judaïsme

Par le Rav Chalom Arouch, Roch Yechiva et directeur des institutions Hout chel Hessed et Breslev Israël

Comment optimiser cette période de vacances avec l'étude de la Torah et l’éducation des enfants ?

Flash90

   "Celui qui quitte la Torah un jour, l'abandonne deux jours". Le mauvais penchant œuvre pour éloigner l'homme de la Torah afin qu'il tombe dans ses filets. Cela ne veut pas dire que vous ne pourrez pas aller à la mer, mais plutôt qu’on n’y passera pas toute la journée. Levez-vous tôt, priez correctement, étudiez avec vos enfants, et ensuite allez à la mer ou inversement. L’essentiel est de réserver chaque jour un moment pour l'étude, pour l'Hitbodédout et pour prier convenablement. En aucun cas, nous ne sommes autorisés à supprimer l’étude ou la prière. C'est même l'occasion de se fortifier en se levant à minuit pour étudier, s'isoler, prier à l'aube, et étudier de nouveau jusqu'à ce que la maisonnée s'organise. Cet exemple personnel, guidera vos enfants et façonnera leurs personnalités. 

   Par ailleurs, beaucoup de parents considèrent, hélas, que l'école est le principal éducateur et réviseront, tout au plus, le programme avec eux. Bien sûr, les enseignants jouent un rôle important, mais ne se substituent pas aux parents. Ce qu'un enfant reçoit de ses parents, il ne le recevra de personne d'autre. D’ailleurs, le discours des parents, comme leurs non-dits, impactent directement l'essor mental et spirituel de l'enfant. Ainsi, les bons moments comme Chabbat, les fêtes et les vacances doivent permettre de transmettre des messages de foi et d’ascension spirituelle dans la joie et l'affection ! Les voyages et le jeu sont aussi d'excellents outils pour renforcer les liens et les conduire à la crainte de D.ieu. 

Les dangers spirituels, mille fois plus graves…

   Pendant les vacances, préservez la pureté des enfants et veillez à un environnement qui respecte les règles de cacherout et de Tsniout, sans dérogation. C'est là qu’ils verront vos priorités. Egalement, les enfants risquent d'être exposés à l’hérésie, la grossièreté, la télévision et autres nuisances lorsque gardés par la famille élargie. Il vous faut les protéger physiquement et spirituellement : de même qu’on ne déposera pas un enfant chez un proche contagieux ou dans une maison risquant de s'effondrer, on ne mettra pas ses enfants en danger partout ailleurs. Les parents veulent protéger leurs enfants de tout danger, pourtant ils ne réalisent pas que les dangers au niveau spirituel peuvent nuire à leur succès, abîmer leurs âmes dans ce monde et dans l'autre et réclament donc vigilance. Nos Sages disent "faire fauter est pire que tuer". Egyptiens et Romains ont tué des juifs, on leur a pourtant permis de se convertir. A l’inverse, les peuples de Moab et d'Ammon ne peuvent se convertir parce qu’ils ont fait fauter Am Israël ! La Torah nous donne l'ordre des priorités, les dégâts spirituels sont pires que ceux physiques. Protéger l’enfant spirituellement est donc une priorité. Ainsi, faire garder les enfants chez des parents aimants, mais qui ne savent pas ce qui est autorisé ou interdit, parlent d'hérésie ou montrent des choses interdites (journaux, livres, photos indécentes, musique, réseaux sociaux,...) est à proscrire. La Guemara raconte qu'un Tanna, A'her, était devenu hérétique parce qu’il avait entendu de la musique grecque ! Garder des liens avec nos parents, leur exprimer notre amour, leur dire combien on les apprécie, leur expliquer qu'on veut protéger nos enfants des influences extérieures : oui ! Mais leur laisser les enfants alors qu’ils ne comprennent pas : hors de question! Evitez bien sûr d’en parler aux enfants, et de les exposer aux problèmes de famille; ils ne doivent avoir de ressentiment pour aucun Juif, aimer tout Israël et prier pour que tout le peuple reçoive la lumière de la Torah.



Par le Rav Chalom Arouch

Roch Yechiva et directeur des institutions Hout chel Hessed et Breslev Israël.

56 Shivtei Israël, Jérusalem. 

Tél fixe: 00972732844800 / WhatsApp : 00972523187766- breslev.co.il

Powered by Edreams Factory