Default profile photo

07 Août 2020 | 17, Av 5780 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Chabbat Ekev : 21h01 - 22h12

Rubrique Monde juif

Plus jamais de 16 Juillet 1942 !

Sur ordre du gouvernement de Vichy, la très zélée Police Française, rafle 13152 Juifs les 16 et 17 juillet 1942

Il y a 78 ans, jour pour jour, des milliers de Juifs étrangers en France étaient raflés par la très zélée Police Française.

13152 exactement. 4115 enfants, 5919 femmes et 3118 hommes. A l'aube plusieurs milliers de policiers français frappent aux portes des appartements où, d'après des listes dûment établies, vivent ces Juifs étrangers. Ils les entassent dans des bus et des camions et les conduisent au Vel d'Hiv. Cinq jours durant, ils sont parqués dans des conditions d'hygiène et de vie abominables avant d'être déportés dans les trains de la SNCF vers les camps de la mort. Moins d'une centaine en reviendra et aucun enfant. Pendant les deux jours que dureront les rafles, le 16 et le 17 juillet, on ne voit pas de soldats allemands dans les rues. Ils laissent la Police Française réaliser cette mission. Seuls quelques officiers SS veillent à ce que tout se passe comme prévu. Cette opération baptisée Vent printanier a été réalisée grâce à la collaboration très zélée de neuf mille policiers et gendarmes françaissur ordre du gouvernement de Vichy, après des négociations menées par René Bousquet, alors secrétaire général de la Police Nationale, avec l'occupant nazi.

Powered by Edreams Factory