Default profile photo

22 Septembre 2020 | 4, Tishri 5781 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Chabbat Haazinou - Chabbat Chouva : 19h06 - 20h09

Rubrique Israël

Regain de tensions à la frontière Nord

Les soldats de Tsahal patrouillent régulièrement à la frontière avec la Syrie le long de laquelle des terroristes ont tenté de déposer cette nuit des engins explosifs

Le pire a sans doute été évité cette nuit à la frontière entre Israël et la Syrie. Quatre terroristes qui avaient franchi la ligne bleue ont été éliminés.

Quelques heures seulement après un tir de roquette depuis Gaza sur le Sud d'Israël et la riposte de Tsahal contre des installations souterraines du Hamas dans l'enclave, la tension s'est déplacée sur le front Nord. Au cœur de la nuit, 4 individus sont repérés par une patrouille de Tsahal le long de la ligne bleue, entre Israël et la Syrie. Alors qu'ils tentent de déposer des engins explosifs à proximité de la clôture de sécurité près d'un poste de Tsahal. Les soldats et un avion de l'armée ouvrent simultanément le feu en direction des terroristes. "Les tirs ont atteint leur cible", peut-on lire dans un communiqué de l'armée, ce qui veut dire que les 4 terroristes ont été abattus. Pas de blessés côté israélien.


On le sait, la tension à la frontière Nord est exacerbée ces dernières semaines. Depuis qu'un combattant du Hezbollah a été tué dans une frappe imputée à Israël en Syrie il y a une quinzaine de jours. Hassan Nasrallah, le chef du mouvement islamique chiite, aurait les velléités de venger sa mort. Déjà la semaine dernière une cellule terroriste du Hezbollah s'était infiltrée sur le territoire israélien depuis le Liban dans le but de perpétrer un attentat. Les 4 individus lourdement armés avaient été repérés par une soldate sur son écran. S'en était suivi un échange de tirs.  L'un des échanges les plus violents le long de la frontière entre Israël et le Liban depuis la seconde Guerre du Liban en 2006.

Les terroristes avaient réussi à se replier au Liban. Jérusalem ayant préféré ne pas les éliminer afin de ne pas risquer une escalade de la violence.


"Tsahal ne tolérera aucune violation de la souveraineté israélienne" a réaffirmé cette nuit le commandant de la région Nord rappelant, dans un avertissement on ne peut plus clair à l'adresse d'Assad, qu'Israël tenait la Syrie pour responsable de toute agression contre l'Etat Hébreu en provenance de son territoire.

 

Powered by Edreams Factory