Default profile photo

20 Septembre 2021 | 14, Tishri 5782 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Rubrique Israël

Les soldats franco-israéliens de Tsahal honorés à Jérusalem

Remise de diplômes de reconnaissance à des soldats d’origine française ayant participé à l’opération “Bordure protectrice”. Crédit photo : Flash 90

Près d’un millier de Franco-israéliens se sont réunis à Jérusalem pour rendre hommage aux soldats d’origine française qui ont combattu à Gaza.

Cette soirée organisée par le Lobby parlementaire francophone, dirigé par le député Yoni Chetboun (Foyer juif) a réuni soldats, bénévoles d’associations francophones et nouveaux immigrants de France le 24 août au Théâtre de Jérusalem. Invité d’honneur de la soirée, le président de l’Etat Reouven Rivlin a reçu une véritable ovation avant de prononcer un discours émouvant, rendant hommage à la communauté francophone d’Israël. 
   
« La communauté juive de France, et les communautés francophones d'Israël, se sont surpassées afin d’exprimer leur solidarité avec l'Etat d'Israël et les habitants du Sud du pays. Plus que tout, la communauté francophone israélienne a entouré de chaleur et d’affection les soldats sans famille en Israël, arrivés de France, afin de combattre pour la défense de l'Etat d'Israël », a déclaré M. Rivlin.
   
Le ministre du Logement Ouri Ariel a de son côté affirmé que les prix des logements allaient baisser si la vague d’Alyah de France se poursuivait.

Pour Yoni Chetboun, fils d’olim de France, « la communauté franco-israélienne a prouvé son attachement à Israël ». « En tant que président du Lobby francophone de la Knesset, je m’engage à poursuivre mon action avec les différents ministères et les différentes associations afin de permettre une meilleure intégration en Israël », a-t-il ajouté.
   

« Le courage des Olim de France venus nombreux durant l’été »

Plusieurs personnalités ont prononcé des discours, notamment Meyer Habib, le député français de la 8e circonscription des Français de l’étranger qui s’est adressé au président français François Hollande l’enjoignant de soutenir Israël face aux attaques terroristes des groupes islamistes de Gaza et Pierre Besnainou, président d’AMI, la principale association d’aide aux Olim de France.
   
La soirée a été ponctuée de moments musicaux avec notamment le chanteur israélien Yonatan Razel et Amir Haddad, la nouvelle star franco-israélienne.

Le rabbin Yehouda Benishay, personnalité du judaïsme francophone d’Israël a également pris la parole saluant le courage des Olim de France venus nombreux durant l’été malgré la situation sécuritaire. « Rejoindre Israël en ces temps réclame des efforts multiples et surtout de la foi. En effet, il faut être persuadé que désormais le pivot de notre avenir passe par l’existence de l’Etat d’Israël et par ceux qui œuvrent pour sa réussite… Nous voulons ce soir saluer et encourager tous ceux qui se sont joints à nous, au-delà de tout intérêt personnel, pour continuer à écrire ensemble et réunis la Bible de ce peuple extraordinaire », a-t-il affirmé.
   
Le rabbin de Safed, Shmouel Eliyahou, a béni la salle et les soldats engagés encore dans l’opération Bordure protectrice avant que la salle entonne la Hatikva.
   
Clou de la soirée, la remise de diplômes de reconnaissance à des soldats d’origine française qui a suivi la projection d’un film émouvant sur Jordan Bensemhoun, tué à Gaza et sur les trois soldats français blessés dans les combats, Michaël Chamla, David Bergés et Gabriel Benhaim, les deux derniers présents sur la scène.
  
Des associations de bénévoles qui ont participé à la campagne de soutien aux soldats et civils du sud d’Israël ont également reçu des diplômes. 
Powered by Edreams Factory