Default profile photo

20 Septembre 2021 | 14, Tishri 5782 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Rubrique Israël

Vers un Etat palestinien dans le Sinaï ?

Pour le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, l'offre égyptienne serait inacceptable (Flash 90)

Malgré le démenti de la présidence égyptienne, la rumeur selon laquelle l’Egypte aurait proposé à Mahmoud Abbas une partie de la péninsule du Sinaï continue de courir

Cette initiative originale proposée par le président égyptien al-Sissi au dirigeants de l’Autorité palestinienne a pour but d’agrandir la bande de Gaza au sud d’un territoire 5 fois plus grand que l’actuel.

Selon cette idée qui serait soutenue par l’administration américaine, les Palestiniens recevraient ces terres en échange des blocs d’implantations auxquels ils devront renoncer dans le cadre d’un accord avec Israël.

Abbas aurait rejeté l'accord 

Abbas a rejeté cette proposition qui de toute façon n’existait pas selon un communiqué de la présidence égyptienne.  Les dirigeants palestiniens négocient avec Israël depuis 1993 en vue de créer un Etat palestinien indépendant mais ont toujours refusé de céder à leurs principales exigences bien qu’inacceptables pour n’importe quel dirigeant israélien. Le droit au retour des réfugiés, Jérusalem comme capitale et un retour aux frontières dites de 67 (en réalité celles de 1949) sont les exigences de base des leaders palestiniens les plus modérés.

L'agence de presse palestinienne Maan a précisé que jamais Abbas n'aurait accepté une proposition qui ne comprend pas le retrait israélien des lignes de 1967 et Jérusalem-Est comme capitale du nouvel Etat palestinien.


"Pas d'actualité" selon Israël

Selon la presse israélienne, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou aurait été informé de cette initiative par son nouvel allié dans la région, Al-Sissi. Coté officiel, le ministre des Affaires stratégiques, Youval Steinitz a dénoncé l’idée même d’un Etat palestinien dirigé par Mahmoud Abbas tant qu’il ne prend pas le contrôle de la bande de Gaza. Sur l’initiative égyptienne, M. Steinitz a souligné qu’elle était intéressante et originale mais « pas d’actualité ».

Si on peut trouver cette idée saugrenue, on est en droit de se demander après tant d’années de refus palestinien d’accepter de faire la moindre concession si l’idée d’un Etat palestinien en soi n’est pas totalement saugrenue…
Powered by Edreams Factory